- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 29 août 2012

Notes du calepin – 29 août 2012

Me voici, me voilà! Je suis en effet de retour au boulot depuis lundi matin, après trois semaines de vacances qui auront été reposantes et aussi fortes en émotions. De grasses matinées, quelques rondes de golf, quelques randonnées en vélo et de petites visites ici et là, que demander de mieux? Surtout qu’il a fait très très beau! Et c’est reparti…

Durant ces vacances, j’ai passé quelques jours à Notre-Dame-des-Bois, une petite municipalité de quelque 1 100 habitants qui, en 2009, a accueilli la comédienne Rita Lafontaine dans le cadre de l’émission La petite séduction. À cet endroit, j’ai logé à l’auberge Le Vieux Manoir, un établissement qui a rouvert ses portes il y a six mois à peine après avoir été fermé pendant un an et demi. Salutations ici à Roger et Mireille, les gestionnaires de l’auberge, pour leur accueil et leur amabilité!

La Municipalité de Notre-Dame-des-Bois est surtout reconnue pour être, alors qu’elle s’élève à 555 mètres d’altitude, l’un des plus hauts villages du Québec, un endroit donc plus que privilégié pour l’observation des étoiles. D’ailleurs, le Parc national du Mont-Mégantic, qui doit sa renommée à son observatoire et son ASTROLab, et être la première Réserve internationale de ciel étoilé, est situé à seulement sept kilomètres de la municipalité bois-damienne. On y retrouve les monts Mégantic et Saint-Joseph qui font près de 1 100 mètres d’altitude dans les deux cas. Les monts sont accessibles par sentiers pédestres, mais aussi par voiture (c’est le seul endroit au Québec où cela est possible). De la base au sommet, il faut donc grimper plus de 500 mètres environ. Du côté du mont Mégantic, on a une belle vue sur les Appalaches et les États-Unis. Il y a aussi le fameux observatoire, le quatrième en importance au Canada, d’où plusieurs scientifiques observent chaque soir (sauf le 24 décembre) les étoiles. Du côté du mont Saint-Joseph, on a droit à une très belle vue sur le lac Mégantic. Au haut du sommet, il y a même une petite église en bois aménagée au début des années 1900, avec, tout près, plusieurs inukshuks, au pied d’un crucifix.

Malheureusement pour moi, les activités en soirée à l’observatoire ne se déroulent que la fin de semaine une fois le Festival des Perséides qui se déroule à la mi-août est passé. Et il faut réserver à l’avance, en espérant que le ciel sera dégagé le soir venu. Il m’a cependant été possible d’observer les étoiles à Notre-Dame-des-Bois même, depuis une halte routière. Le spectacle est tout à fait magique, croyez-moi, avec ces centaines d’étoiles qui s’offrent à nos yeux! Cela vaut le déplacement. Dommage que la pollution visuelle qu’il y a dans la grande région de Montréal nous empêche de voir ce merveilleux spectacle!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top