- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 26 septembre 2012

Notes du calepin – 26 septembre 2012

Pour amorcer cette chronique, je me permets de vous inviter à visionner la vidéo que le caméraman Erik Johnson et moi avons tournée à la nouvelle bibliothèque Guy-Bélisle, dorénavant située au 12, chemin de la Grande-Côte, tout à côté du pont Arthur-Sauvé et aux abords de la rivière des Mille Îles. Comme vous serez en mesure de le voir, la nouvelle bibliothèque n’a vraiment rien à voir avec l’ancienne qui était située ces dernières années sur le boulevard Arthur-Sauvé. C’est vraiment un bâtiment des plus modernes que les résidants de Saint-Eustache et ceux des environs qui la visiteront ces prochains jours vont découvrir. Il a beaucoup d’espace, beaucoup de lumière. Aussi, le fait de donner vue sur la rivière des Mille Îles ajoute à la beauté des lieux, maintenant dotés d’équipements à la fine pointe de la technologie. La ville de Montréal a son stade olympique pour l’identifier; la ville de Saint-Eustache peut maintenant s’enorgueillir de posséder une bibliothèque qui deviendra vite un lieu des plus prisés, mais aussi un attrait incontournable! Pour visionner la vidéo en question, seulement à partir du jeudi 27 septembre, à 17 h, il suffit de visiter le site [www.leveil.com]. Bon visionnement!

La première semaine au pouvoir de la nouvelle première ministre Pauline Marois aura été fertile en annonces de toutes sortes, elle qui a confirmé, coup sur coup, la fermeture de Gentilly-2 et l’annulation des frais de scolarité, abrogé la loi 12 encadrant le droit de manifester, imposé un moratoire sur l’exploitation du gaz de schiste et décrété une hausse rétroactive des impôts pour ceux qui gagnent plus de 130 000 $ par année. Ouf! En voilà des annonces en si peu de temps. Tout ça n’a cependant rien surprenant, car Mme Marois avait clairement annoncé ses couleurs sur ces points durant la dernière campagne électorale. Il reste que Mme Marois et son gouvernement (qui ne compte malheureusement aucun ministre représentant la région des Laurentides) vont devoir trouver des solutions pour financer plusieurs de ces annonces qui viennent s’ajouter à la liste des dépenses. Bon, Mme Marois a quand même quelques mois pour y penser…

Pour terminer, un mot sur la 16e édition des Journées de la culture qui se dérouleront pendant trois jours consécutifs, à partir de ce vendredi 28 septembre, partout à travers le Québec. Ici même dans la région, de nombreuses activités, toutes gratuites, sont au programme. Un texte mis en ligne sur ce même site Web présente d’ailleurs quelques-unes de ces activités, mais il est aussi possible de consulter le site [www.journeesdelaculture.qc.ca] pour en savoir davantage. Sur ce, bonnes Journées de la culture à tous!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top