- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 26 mars 2014

Notes du calepin – 26 mars 2014

Une première note pour vous annoncer que la chanteuse Isabelle Boulay sera de passage au Centre d’art La petite église, dans le Vieux-Saint-Eustache, pour un soir seulement, le jeudi 19 juin prochain, à compter de 20 h. Elle présentera, quelques jours avant de monter sur la scène du Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, Merci Reggiani, un spectacle consacré à Serge Reggiani, décédé il y aura 10 ans, le 23 juillet prochain. La sympathique chanteuse rousse livrera alors, dans une formule épurée, un hommage au chanteur et comédien qui a légué des classiques comme L’Italien, Ma fille, Il suffirait de presque rien, Ma solitude et plusieurs autres. Deux jours plus tard, le samedi 21 juin, elle offrira de nouveau ce spectacle hommage, transposition scénique d’un disque réalisé par Philippe B (Les Sœurs Boulay, Groenland et Pierre Lapointe) à paraître prochainement. Ce sera cette fois dans le cadre de la 26e édition des FrancoFolies de Montréal, en guise de spectacle de clôture. Il faut savoir que Reggiani a toujours été pour Isabelle Boulay une source d’inspiration et un modèle dans son métier d’interprète. Mais, point besoin, cette fois, de descendre à Montréal pour entendre, et à moindre coût de surcroît, celle qui, un jour, a partagé la scène aux côtés de Serge Reggiani. Les billets pour ce spectacle sont en vente dès maintenant, au coût de 45 $, au Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache, situé au 275, rue Saint-Eustache, tout à côté du Centre d’art La petite église. Renseignements et réservation: 450-974-5166 (ARTS) ou [www.lapetiteeglise.com].

Ah! Ce fameux stade olympique! Il a encore une fois fait de nous, pauvres Québécois qui l’avons payé à coups de millions de dollars bien des années après la tenue des Jeux olympiques d’été à Montréal, en 1976, de beaux bozos à la suite du report du match d’ouverture de l’Impact de Montréal à cet endroit. Imaginez! Nous avons un stade couvert, mais avons dû reporter au lendemain ce match, qui était prévu pour samedi dernier, sur le coup de 16 h, en raison des accumulations de neige appréhendées durant la journée. C’est, bien sûr, ce fameux toit qui fait de nous, une nouvelle fois, la risée de bien des gens de l’extérieur. On parle toujours d’un nouveau toit, mais à quel prix? Reste maintenant à voir si ce même toit saura être à la hauteur vendredi et samedi prochains pour les deux matchs pré‑saison que se livreront les Blue Jays de Toronto et les Mets de New York dans l’enceinte olympique. Moi, j’attendrais, si ce n’est déjà fait, avant d’acheter mes billets…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top