- PUBLICITÉ -
Notes du calepin – 11 septembre 2013

Notes du calepin – 11 septembre 2013

Si ce n’est déjà fait, je vous invite à effectuer dès maintenant un petit détour sur le tout nouveau site Web de vos hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE qui, depuis le dernier week-end, a été revampé, au goût des présentes années. Vous y retrouvez les sections habituelles que vous aimez bien, mais dans une nouvelle présentation plus actuelle, plus dynamique. C’est donc une invitation à tous de consulter, peu importe où que vous soyez, le [www.laconcorde.com] ou encore le [www.leveil.com].

Il est beaucoup question, ces temps-ci, de la précarité des librairies indépendantes, d’où cette consultation, à l’Assemblée nationale du Québec, sur la réglementation du prix de vente au public des livres neufs imprimés et numériques. Grosso modo, il est suggéré que les nouveautés ne soient pas vendues à plus de 10 % de rabais lors des neuf premiers mois de leur sortie en librairie. Il faut savoir que les librairies indépendantes vivent une situation précaire face aux grands détaillants comme Costco ou Wallmart, 20 d’entre elles ayant été dans l’obligation de fermer leurs portes au cours de la dernière décennie. On se rappelle, bien sûr, que la Librairie Fortier a justement été obligée de fermer ses portes au mois de septembre 2012. Est-il nécessaire de légiférer pour permettre à ces librairies indépendantes de compétitionner contre les grands? Je crois que oui, car ce sont elles qui vendent les premiers livres d’auteurs qui connaîtront, pour certains d’entre eux, un jour du succès. Ce sont aussi elles qui commandent des livres que l’on ne retrouve pas sur les rayons. Pas les grandes surfaces que sont Wallmart et Costco, ou encore, Target qui s’amène à Saint-Eustache.

Cela dit, c’est toujours fort agréable de voir une nouvelle libraire ouvrir ses portes, et même, de prendre de l’expansion. C’est le cas de la librairie M’as-tu lu, située jusqu’à tout récemment rue Saint-Eustache et qui propose une variété de livres neufs ou usagés. N’ayez crainte, celle-ci a toujours pignon sur rue à Saint-Eustache, mais maintenant quelques portes plus loin ou moins loin, c’est selon le point de vue, précisément au 90, rue Saint-Eustache, dans de nouveaux locaux trois fois plus grands que les précédents. Sur le site Web de la librairie [www.m-as-tu-lu.com], il est aussi possible d’adresser des demandes pour un livre en particulier ou encore de prendre connaissance des nouveaux arrivages. Une section est également consacrée aux auteurs de la région. Plutôt que d’aller chez Costco ou Wallmart, pourquoi ne pas faire un petit détour dans cette sympathique librairie où vous n’aurez aucune peine à trouver la proprio, Micheline Fiori, pour ne pas la nommer, qui se fera un plaisir de vous parler!

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top