- PUBLICITÉ -
Le jeu Pokémon Épée

Une fois son Pokémon partenaire choisi, le voyage peut véritablement commencer…

Le jeu Pokémon Épée

Lisez la chronique techno de Sébastien Trottier. Cette semaine: le jeu Pokémon Épée.

Phénomène depuis la fin des années 1990, Pokémon est de retour dans une histoire inédite divisée en deux opus: Épée et Bouclier.

Ce nouveau jeu Pokémon, dont le scénario se complète entre 20 à 25 heures, a peu évolué au fil des itérations puisqu’on incarne un jeune garçon ou une jeune fille souhaitant acquérir le statut de maître Pokémon. Une rivalité se crée auprès de Nabil, ainsi qu’avec Tarak le frère de ce dernier, déjà maître certifié. Dès qu’on choisit notre premier animal, on voyage un peu partout dans le pays en vue de capturer et d’entraîner de nouvelles bestioles. On doit également visiter les arènes, effectuer des missions au sein des différentes villes, se qualifier en prévision de la compétition finale, afin de devenir le meilleur de tous. Une quête concernant des Pokémon Légendaire et la découverte de Galar, une région inconnue, sont de la partie.

Des objectifs précis à compléter

La progression est linéaire en complétant les objectifs dans un ordre précis. Les combats au tour par tour demeurent classiques via quatre techniques par Pokémon et d’un système de résistance et de faiblesse.

Quelques innovations ont été ajoutées. Les duels Dynamax permettent de transformer ces petits êtres en géants surpuissants. Une méthode pratique au fin fond des lieux sauvages où les adversaires peuvent constituer une sérieuse menace. Au cœur d’un raid Dynamax, on affronte une gigantesque et puissante créature, à 4 en multi local ou en ligne. Ces affrontements simplistes se concluent rapidement et proposent des récompenses importantes.

Dans l’ensemble, c’est joli et coloré. Les spectateurs parmi les gradins sont enjoués et la météo capricieuse apporte un côté plus réaliste. Il y a cependant plusieurs éléments décevants de cette production développée en 2019. Les animations manquent de détails et de fluidité et les environnements auraient besoin de peaufinement. C’est incompréhensible d’avoir encore des personnages qui tournent sur eux-mêmes pour changer de direction.

Testé sur Nintendo Switch.

Ma note: 7,5/10

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top