- PUBLICITÉ -
Journal L'Éveil et La Concorde

ICI chez vous – 28 novembre 2012

Pour une 97e année, les Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache organisent leur guignolée afin de venir en aide aux familles démunies. En 2011, au-delà de 40 000 boîtes de conserve ont été recueillies et 525 paniers de Noël ont été distribués à 754 adultes et 330 enfants. De plus, près de 32 000 $ ont été remis sous forme de bons d’achat permettant à ces familles d’acheter de la nourriture périssable. Cette année, la cueillette se fera le samedi 1er décembre, de 9 h à 16 h. Vous pouvez aussi vous rendre à la salle des Chevaliers de Colomb, au 109 de la rue Saint-Nicolas, afin d’apporter vos dons en argent ou en nourriture. Je tiens à féliciter Kim Paquette, de Robert Paquette autobus et Fils, pour avoir accepté la présidence d’honneur. Elle donnera un fier coup de main au grand chevalier Gilles-A. Perron et au coordonnateur Denis Lamarche.

Dans le cadre de la Semaine de prévention de la toxicomanie qui vient de se terminer, la direction de Santé publique des Laurentides a invité la population à encourager les jeunes à découvrir leurs passions afin de les protéger des risques associés à l’alcool et aux drogues. Le fait de s’impliquer dans des activités artistiques, sportives ou sociales peut contribuer au développement de facteurs de protection chez le jeune comme l’estime de soi, l’affirmation de soi et l’adoption de comportements prosociaux. Évidemment, les parents sont les premières personnes qui doivent inviter leurs enfants à s’investir dans des activités qui les intéressent et à les aider à découvrir de nouveaux champs d’intérêt.

Le Centre André-Boudreau à Saint-Jérôme, créé il y a 35 ans pour aider les alcooliques et les toxicomanes de la région, entreprend un nouveau virage en changeant de dénomination. Il portera dorénavant le nom de Centre de réadaptation en dépendance des Laurentides. L’objectif de ce changement de nom est de marquer définitivement la mission du Centre et son positionnement en tant qu’établissement public membre du réseau de la santé. À Saint-Jérôme, on avait tenu à désigner l’établissement afin d’honorer la mémoire du docteur André Boudreau, un médecin ayant consacré toute sa carrière au traitement de la dépendance.

Le temps froid commence à se pointer le nez et il est réconfortant de se réchauffer avec un foyer ou un poêle à bois. Toutefois, c’est la Semaine nationale de la sécurité-incendie chez soi, et il est important de s’assurer que les appareils sont bien installés ou entretenus régulièrement. Selon le Conseil canadien de la sécurité, il faut, entre autres, faire ramoner la cheminée par un professionnel et dégager un périmètre d’au moins un mètre autour du poêle ou devant le foyer afin d’éviter que des objets ne prennent en feu. De plus, il faut éviter de laisser des enfants sans surveillance devant le feu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top