- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Dure fin de semaine pour les Vikings

On voulait sortir par la grande porte, la tête haute, mais les Vikings sont sortis par la porte d’en arrière en s’inclinant 4-0 et 6-1 lors des deux derniers matchs prévus au calendrier régulier.

Christian Côté a décidé de plonger dans l’aventure

Peu importe la discipline sportive, à moins qu’un individu n’accepte le poste qu’à des fins d’intérêt personnel, il y a lieu de vouer un immense respect à tous les bénévoles qui se dévouent corps et âme au sein d’une organisation qu’ils représentent.

Six braves relèvent le défi avec succès

Si Richard Giroux et Léo Cinq-Mars ont été parmi les pionniers à s’attaquer au redoutable Marathon canadien de ski de fond, leurs exploits en ont inspiré d’autres. En effet, rien de moins que six braves de la région ont relevé le défi du 42e Marathon, les 7 et 8 février derniers.

Mois important pour le CASE

Les nageurs du Club aquatique Saint-Eustache (CASE) connaissent un mois de février chargé. Trois compétitions sont à l’agenda, dont le Championnat canadien de l’Est, à Halifax, qui prenait fin le 15 février dernier.

- PUBLICITÉ -

Un revers et une victoire

Les Vikings se préparent pour les séries éliminatoires qui s’amorcent après ce dernier week-end du calendrier régulier.

Isabelle Taillon ou le goût de l’excellence

Récipiendaire du trophée du Meilleur espoir comme entraîneure de Synchro Canada, en 1993, Isabelle Taillon a voyagé partout à travers le monde, a contribué à l’entraînement de cinq athlètes canadiennes lors des Jeux olympiques de Sydney, en 2000, et a elle-même mené ses troupes lors de ceux d’Athènes, en 2004. Retraitée du monde de la nage synchronisée depuis 2007, elle dirige aujourd’hui le Complexe multisport Saint-Eustache. Portrait d’une femme pour qui le goût de l’excellence se conjugue au quotidien.

Trois matchs à faire pour les Vikings

Ça sent les séries pour les hockeyeurs de la région. Les Vikings ont entamé le dernier blitz de la saison. À ce moment-ci, trois matchs restent à jouer au calendrier régulier.

Dans le bantam, l’effort est au rendez-vous en général

Même si jusqu’à maintenant, les joueurs des deux clubs bantams des Seigneurs des Mille-Îles ne se rendent pas aussi loin qu’ils le souhaiteraient en tournoi, leurs entraîneurs respectifs sont quand même satisfaits en général de l’effort déployé par leurs différents protégés.

- PUBLICITÉ -