- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Olivier Labelle prône la patience, tout en vivant d’espoir

Olivier Labelle doit commencer à se demander s’il n’est pas conjuré par le mauvais sort. Fier d’avoir signé un contrat à double volet l’été dernier avec le Moose du Manitoba pour lui assurer une sécurité, à la suite de diverses circonstances, il aurait été sûrement mieux pour lui de demeurer libre.

Là où tout a commencé pour Michel Laplante

Ayant ce territoire à leur disposition, en septembre 1988, les dirigeants des Bisons de Saint-Eustache se rendent à Val-d’Or dans le but de dénicher quelques joueurs qui pourraient les aider lors des saisons subséquentes. Sur place, le président Larry Bélisle est notamment fort impressionné par un longiligne athlète du nom de Michel Laplante qui ne joue au baseball que depuis très peu de temps.

Les Patriotes piétinent

C’est connu, les joueurs détestent les cérémonies d’avant-match et ils le démontrent souvent par un lent début de rencontre. Si cette excuse s’est avérée vraie pour les Patriotes samedi dernier, les Monarques de Mirabel l’ont eux bien fait mentir. Les Patriotes ont encaissé un autre revers, 5-4 en fusillade lors de leur soirée d’ouverture officielle locale.

Dans la mêlée

• STÉPHANIE NORMAND s’est avérée une présidente d’honneur impeccable lors du Gala excellence du Mérite sportif de Saint-Eustache. Vraiment de quoi convertir les plus «anti-zébrés» qui pourraient trouver pignon sur rue dans cette page… • Soulignons le travail de NANCY BOURBONNAIS du Service du sport et du plein air, qui a rempli le rôle de […]

- PUBLICITÉ -

Francis Desrosiers flirte avec la perfection chez les Gaulois

Les Vikings de Saint-Eustache ont préféré miser sur des cerbères plus âgés cette année au poste de gardien de but. Ainsi, après avoir confirmé le retour de Maxime Bélanger, ils ont fait confiance à Philippe Magnan, ce dernier qui s’alignait avec le midget espoir des Seigneurs des Mille-Îles en 2007-2008. Parmi les cerbères laissés pour compte, Francis Desrosiers fut finalement mis à l’essai par les Gaulois du collège Antoine-Girouard.

Sylvain Larivière a toujours le sentiment du devoir accompli

Mine de rien, Sylvain Larivière en est déjà à sa quatrième année à la direction des Seigneurs des Mille-Îles. À titre de gouverneur, depuis le début de son règne, il compte toujours à ses côtés sur les Robert Lessard, Jean Falcon, Daniel Trépanier et Donald Desrosiers comme fidèles complices.

L’indiscipline gâche le weekend des Patriotes

Les Patriotes auraient facilement pu engranger les six points en jeu lors du dernier weekend, mais l’indiscipline de l’un des leurs aura coûté deux précieux points. Victoire à Boisbriand, défaite en prolongation à domicile contre le National de Lorraine Rosemère et un entraîneur-chef qui pointe le coupable, voilà en résumé les deux derniers matchs des […]

Un peu de tout – 8 novembre 2008

Mes anciens confrères SERGE BOILEAU et MARIO PROULX travaillent maintenant au Salon de barbier ALBERT situé au 3119, chemin d’Oka, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Renseignements supplémentaires au 459-623-9880. … Depuis sa victoire à l’Enduro 200, le 12 octobre dernier à l’Autodrome Saint-Eustache, ISABELLE TREMBLAY a multiplié les entrevues et rencontres médiatiques. Elle est présentement en période de […]

- PUBLICITÉ -