- PUBLICITÉ -

Lettres ouvertes

En marge des différents dossiers qui se retrouvent au coeur de l’actualité dans la MRC de Deux-Montagnes, l’équipe de L’Éveil et La Concorde reçoit régulièrement des lettres ouvertes de citoyens qui tiennent à exprimer leur opinion. Nous ne disposons malheureusement pas de l’espace nécessaire dans notre édition papier pour toutes les publier, mais c’est avec plaisir que nous les diffusons sur notre site Web.

Vous souhaitez, vous aussi, partager votre avis ou donner votre opinion sur un sujet d’actualité? Transmettez-nous votre lettre ouverte au redactionleveil@groupejcl.ca, en prenant soin d’y indiquer votre nom et votre municipalité.

La parole est à vous!

Du courage politique à la hauteur de l’urgence climatique, pour nos enfants

À l’aube de cette élection fédérale, nous lançons un appel à toutes·tous afin que le 20 septembre prochain nous envoyons un message clair aux futurs élu·e·s : nous n’accepterons plus de demi-mesures et de doubles discours. Nous exigeons des actions immédiates à la hauteur de l’urgence climatique.

Merci au personnel soignant de l’hôpital de Saint-Eustache

Madame Landry, Le 1er août dernier, à l’âge de 102 ans, notre mère Juliette Laurin-Soucisse est décédée à l’hôpital de Saint-Eustache. Elle est arrivée à l’urgence de l’hôpital deux jours plus tôt, à la suite d’incidents malheureux. Durant ce séjour, nous avons été présents auprès d’elle, sans interruption, 24 heures sur 24. À chaque instant, […]

Lettre ouverte aux élus d’Oka

Nous invitons les élu-es à prendre connaissance du communiqué ci-dessous de la Fondation David Suzuki venant souligner l’urgence climatique dans laquelle la Planète entre inexorablement. Alors que des pays ou provinces sont tragiquement éprouvés, jusqu’ici le Québec a été plutôt épargné. La planète entière sera affectée. Selon le rapport alarmant du Groupe d’experts intergouvernemental sur […]

Lettre ouverte des députés du Bloc québécois des Laurentides à Mères au Front

Terre de lacs, de forêts et de roc, notre belle région des Laurentides est un lieu privilégié pour prendre conscience de la splendeur — et de la fragilité — de notre environnement. En tant que députés, citoyens et parents, nous, les élus laurentiens du Bloc québécois, tenons à remercier Mères au Front pour leur lettre du 7 mai 2021, Ne laissons pas brûler la maison avec les enfants dedans.

- PUBLICITÉ -

Un Québec digne de ses enfants, voilà le projet proposé par la Commission… Un projet ambitieux, désiré par les DPJ

En tant que Directrices et Directeurs de la protection de la jeunesse, et Directrices et Directeurs provinciaux, du Québec, nous recevons favorablement les constats émis par la commission et saluons le travail important que les membres ont réalisé. Ces recommanDACTIONS nous invitent à un virage important et nous sommes prêts à s’y investir.

|

DPJ

Ne laissons pas la maison brûler avec nos enfants dedans

À l’attention des élu-es des Laurentides : Marie-Hélène Gaudreau, Louise Chabot, Stéphane Lauzon, Simon Marcil, Luc Désilets, Rhéal Fortni, Marguerite Blais, Benoit Charrette, Youri Chassin, Sylvie D'amours, Nadine Girault, Agnès Grondin, Lucie Lecours, Mario Laframboise, Eric Girard, Chantale Jeannote ainsi que tous les maires et mairesses du territoire des Laurentides

Projet de loi 59 : une menace pour les victimes d’accidents et de maladies du travail

J’ai été blessée au travail à deux reprises, dans les années ’90 et dans les années 2000. J’ai connu les rouages de la CNESST, du processus d’évaluation médical et des contestations des employeurs. En tant qu’accidentée du travail, je crains beaucoup le projet de loi 59, déposé par le ministre Jean Boulet, qui risque de faire reculer gravement les droits des victimes de lésions professionnelles s’il est adopté par l’Assemblée nationale.

|

projet de loi 59

Grégoire Gollin écrit une lettre ouverte aux citoyens d’Oka

En octobre dernier le Conseil municipal a adopté un zonage conservation pour un terrain résidentiel m’appartenant à coté de l’école des Pins, au nord de la rue des Pins et contigü à mon projet de conservation et de don écologique de la Pinède privée que beaucoup d’entrevous visitent, surtout en cette période de confinement. Loin […]

Un homme bon

En prenant une grande marche matinale le long du dernier boisé non développé de St-Canut, j’y ai fait une rencontre qui a marqué ma semaine au point de vouloir la partager avec le plus de gens possible. Me promenant assez souvent sur ce chemin longé d’un fossé et ensuite de la forêt, je me désolais à chaque fois de la quantité de déchets simplement lancés par la fenêtre des voitures des jeunes allant fumer ou boire en cachette dans ce coin plus discret de la ville. Les principaux détritus récurrents étant les canettes de Red bull, des emballages du McDo, des contenants de café Tim et, avec la Covid, des foutus masques jetables à perte de vue. Très soucieux de l’avenir de notre si chère planète, à chaque passage c’est comme une claque en plein visage pour me rappeler tout le chemin que nous avons à faire en matière de conscientisation et de développement durable.

|

Saint-Canut

- PUBLICITÉ -