- PUBLICITÉ -

anciennes publications

L’avare de Molière revient pour une troisième fois

La Comédie humaine présente une troisième série de représentations de la pièce L’avare de Molière. Après le succès obtenu à l’automne 2007 et à l’hiver 2008, la compagnie de théâtre basée à Sainte-Marthe-sur-le-Lac donne une nouvelle chance au public d’assister à ce classique renouvelé.

Cégeps en spectacle, finale locale

Le 14 février dernier, on a célébré la fête des amoureux en bonne et nombreuse compagnie. En effet, le Théâtre Lionel-Groulx accueillait la 27e finale locale de Cégeps en spectacle, célébration annuelle des arts de la scène et de la relève artistique. Sous la superbe arche miroitante créée par Emmanuelle Demers, qui brillait de mille feux, baignée des éclairages de Keven Ouellet, se sont succédé neuf numéros, de nature musicale pour la plupart.

Louise Forestier et son band rock à Saint-Eustache

La chanteuse Louise Forestier n’a rien perdu de sa fougue après 40 ans de métier. Elle viendra le prouver à Saint-Eustache alors qu’elle présentera son spectacle Éphémère, accompagnée de cinq jeunes musiciens rockeurs au Centre d’art La petite église, le vendredi 20 février à 20 h.

Une invitation à voir la collection du MACL

Au fil de l’histoire, le Musée d’art contemporain des Laurentides a hérité des collections du Centre d’exposition du Vieux-Palais comme des œuvres colligées par l’ancienne galerie d’art de cet édifice voisin de la cathédrale jérômienne.

Les doigts agiles des Lost Fingers

Il n’y pas à dire, l’engouement pour le trio The Lost Fingers ne se dément toujours pas. Non heureux d’avoir vu l’album Lost in the 80’s être certifié platine (plus de 125 000 copies vendues à ce jour) et d’être en nomination dans deux catégories pour les prix Juno 2009, lesquels seront remis au mois de mars prochain, la formation originaire de la Vieille Capitale n’en finit plus de remplir les salles. Et celle du Centre d’art La petite église, où le trio était de passage pour une quatrième fois, ne fait pas exception à la règle.

- PUBLICITÉ -

Cégeps en spectacle a 60 ans!

Vous savez très bien que la chose est impossible, puisque les cégeps eux-mêmes viennent tout juste de passer le cap de la quarantaine. Mais comme l’humour absurde demeure l’ingrédient récurrent de ceux et celles qui se succèdent depuis lors à l’animation de cette fête estudiantine, c’est donc sous le thème Cégeps en spectacle a 60 ans que se déroulera la 27e finale locale du collège Lionel-Groulx, au Théâtre Lionel-Groulx, le samedi 14 février.

Soirée hommage aux résidants du Réseau Sélection

Laurianne Désormiers et Catherine Gariépy Il y a quelque temps, le premier Bal Réseau Sélection a été l’occasion pour honorer les fidèles locataires de réseau de résidences pour personnes âgées. La soirée hommage s’est déroulée sous la direction de M. Réal Bouclin, président de Réseau Sélection. Ce premier bal a accueilli plusieurs personnalités importantes, dont […]

La Fondation Au Diapason s’associe à des commanditaires majeurs

À l’approche de son 5e souper-concert-bénéfice, lequel se tiendra le vendredi 13 février prochain, la Fondation Au Diapason se réjouit de la venue de deux nouveaux commanditaires majeurs. Il s’agit nommément de la Maison de vie Sunrise de Fontainebleau et de Pompes Mega, tous deux associés à la cause à hauteur de 3 500 $ chacun.

Des marionnettes qui savent piquer la curiosité du jeune public

En décembre dernier, le Théâtre de deux mains avait charmé le jeune public avec la présentation de Copeaux de neige, un spectacle de théâtre d’objets et de marionnettes inspiré des légendes de Saint-Nicolas et des anciens mythes germaniques. Le charme était toujours au rendez-vous, le dimanche 18 janvier dernier, avec la présentation cette fois du spectacle de marionnettes intitulé Ti-Jean chez les Revenants.

La fabrique de Saint-Eustache a reçu à ce jour plus de 600 000 $

En entrevue téléphonique avec L’ÉVEIL pour donner sa version des faits dans le dossier de l’église mère de Saint-Eustache, la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre, a tenu à préciser que la fabrique de Saint-Eustache avait reçu à ce jour plus de 600 000 $ et déposé, au mois de décembre dernier, une demande de subvention de l’ordre de 640 000 $ dans le cadre du Fonds du patrimoine religieux que son ministère a la responsabilité d’administrer.

- PUBLICITÉ -