- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Deux mairesses pour une bonne cause

Vous aimez marcher à travers les rues des diverses municipalités des Basses-Laurentides? Une suggestion: pourquoi ne pas en profiter pour participer à la 5e édition de la Marche de l’eSPoir, qui aura lieu le 26 avril, au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques?

Des informations erronées, dit la Ville

La réaction de la Ville de Saint-Eustache ne s’est pas fait attendre en lien avec les déclarations publiques de l’ex-conseiller et candidat à la mairie Denis Paré à propos de l’incendie qui a détruit deux bâtiments dans le Vieux-Saint-Eustache le 26 mars dernier.

Le PAC présente un quatrième candidat

Le Parti en action pour les citoyens (PAC) de Sainte-Marthe-sur-le-Lac dévoile l’identité d’un quatrième candidat en vue des élections municipales du 1er novembre prochain. Il s’agit de Michel Fafard, qui briguera le poste de conseiller dans le quartier numéro 5, occupé actuellement par Richard Paquette.

«De la petite politique», selon Claude Carignan

Durant la séance du conseil municipal du mardi 14 avril dernier, le maire de Saint-Eustache, Claude Carignan, a qualifié de «petite politique» les déclarations publiques de M. Paré en lien avec l’incendie qui a eu lieu au Bar chez Aubé le 26 mars dernier et qui a aussi rasé le restaurant La Casa du gourmet, dans le Vieux-Saint-Eustache.

- PUBLICITÉ -

Daniel Boivin sera candidat à la mairie de Deux-Montagnes

Quatre ans après avoir quitté la politique, dans le but premier de se refaire une santé, l’ex-conseiller municipal Daniel Boivin a décidé d’y revenir, cette fois en posant sa candidature à la mairie de Deux-Montagnes à l’occasion des élections municipales du 1er novembre prochain. Il l’a lui-même confirmé lors de son passage, mercredi dernier, aux bureaux de L’ÉVEIL.

L’élimination des sacs de plastique: un «projet de communauté» à Deux-Montagnes

Réticents de prime abord, pour certains d’entre eux à tout le moins, les commerçants de Deux-Montagnes ont finalement décidé d’adhérer pleinement à la décision de leurs élus municipaux d’éliminer, à compter du 1er juillet prochain, comme l’ont déjà annoncé nos journaux, les sacs de plastique à usage unique lors d’un achat fait chez eux. Ce faisant, l’élimination de ces sacs devient donc, comme l’a dit le maire Marc Lauzon, un «projet de communauté».

- PUBLICITÉ -