- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Nouvelle salle informatique pour la Maison des mots

Dans le cadre de la récente Journée mondiale pour l’alphabétisation, la Maison des mots des Basses-Laurentides avait invité les médias pour dévoiler la teneur des travaux de rénovation de son local d’informatique. «Nous sommes heureux de vous recevoir pour le dévoilement des nouveaux équipements en informatique et des travaux de décoration et d’aménagement de la salle», de mentionner la coordonnatrice de l’organisme, Ilham Gaudreau.

Juliette Beaulieu fête ses 100 ans!

Célébrer un centenaire, ce n’est pas rien, surtout lorsqu’il s’agit d’une vie. Une résidante du Centre d’hébergement de Saint-Eustache, Juliette Beaulieu, a justement vu ses 100 ans être soulignés, entourée des membres de sa famille, le dimanche 27 septembre dernier.

L’Équipe Lauzon annonce un partenariat avec la CSSMI

L’équipe de Marc Lauzon, maire sortant de Deux-Montagnes, annonce la signature prochaine d’un partenariat avec la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles en vertu de laquelle la Ville de Deux-Montagnes obtiendrait la possibilité d’utiliser les installations de la salle de spectacle de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM) durant au moins 100 jours par année, principalement les fins de semaine, en échange d’investissements dans la modernisation de ses installations.

L’Équipe Amann veut présenter sa stratégie en 2010

Claude Amann, candidat à la mairie de Sainte-Marthe-sur-le-Lac aux élections municipales du dimanche 1er novembre, met de l’avant sa volonté de rassembler les forces vives de Sainte-Marthe-sur-le-Lac en vue d’élaborer une stratégie globale d’aménagement du territoire et de développement des espaces verts qu’il s’engage à présenter à la population en 2010.

Environnement et développement durable au menu de Vision Oka

Réduction des matériaux résiduels au site d’enfouissement, mise en place d’une politique de reboisement, attribution d’un nouvel arbre pour chaque nouvel arrivant, poursuite du réaménagement des berges municipales conformément à la politique des cours d’eau et des rives, voilà quelques-uns des engagements en matière d’environnement et de développement durable qu’entend réaliser l’équipe Vision Oka et son chef Richard Lalonde au cours des quatre prochaines années.

- PUBLICITÉ -

Le corps et l’esprit à l’honneur

Le Calvaire d’Oka a été le premier chemin de croix en Amérique du Nord. Depuis sa fondation, des gens l’escaladent dans un esprit spirituel. Cette année encore, comme chaque année, la paroisse Saint-François-d’Assise organise ce temps de foi.

L’Équipe Paulus veut un plan directeur pour les espaces verts

La mairesse sortante de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et chef de l’Équipe Paulus Nouvelle Option, Sonia Paulus, annonce son intention de concevoir et de mettre en marche un plan directeur pour les parcs et les espaces verts si elle est réélue pour un second mandat aux élections municipales du dimanche 1er novembre prochain.

Premier engagement pour l’Équipe Fortier

Des candidats de l’Équipe Fortier ont présenté leur premier engagement électoral en vue du scrutin du dimanche 1er novembre. Pour la candidate à la mairie, Paule Fortier, les priorités, une fois élue, seront de bonifier le service du transport en commun et de rehausser le sentiment de sécurité des citoyens.

Bilan positif selon le maire Guindon

Toujours déterminé à servir avec énergie les intérêts de sa communauté, le maire sortant de Saint-Joseph-du-Lac, Alain Guindon, et chef de Pro Action–Équipe Guindon, a dressé un bilan positif du travail accompli au cours des dernières années, disant que celui-ci a été réalisé avec le souci d’offrir à la population «une qualité de vie toujours plus grande, en accord avec nos politiques d’équilibre budgétaire et en respectant la capacité de payer de l’ensemble des citoyens».

Robert Landry remet les pendules à l’heure et dévoile son plan vert

En réaction aux propos du maire Marc Lauzon rapportés dans L’ÉVEIL du 26 septembre dernier, et par lesquels ce dernier soulevait le fait que la conjointe de Robert Landry, à titre de présidente d’une firme d’ingénierie, avait profité «des millions de dollars de la Ville pendant les années de l’administration Forget», et déplorait les efforts de ce dernier «pour nous transférer la responsabilité des pertes depuis un an dans l’édifice de la gare alors qu’il est lui-même responsable de la transaction avortée en tant que financier de l’acheteur», M. Landry a tenu, selon ses propres termes, à remettre les pendules à l’heure.

- PUBLICITÉ -