- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Diminution de la taxe foncière et augmentation de l’évaluation

À la suite de l’entrée en vigueur du nouveau rôle d’évaluation augmentant la valeur moyenne des immeubles de 22,5 %, la mairesse, Me Sonia Paulus, et les conseillers municipaux ont présenté des prévisions budgétaires diminuant la taxe foncière de 0,913 $ à 0,797 $ du 100 $ d’évaluation.

Le nombre de commissaires passera à 11

Lors d’une récente séance de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), les commissaires ont voté en faveur d’une proposition visant à réduire le nombre de sièges, de 25 à 11, en vue des prochaines élections. «La résolution a été adoptée à l’unanimité», de préciser la présidente de la Commission scolaire, Paule Fortier.

- PUBLICITÉ -

Faire ou subir sa vie?

Quelque 420 élèves du secondaire provenant du parcours de formation générale appliquée et du parcours de formation axée sur l’emploi ont été interpellés, lors de l’évènement Journée carrière pour la persévérance scolaire 2009, organisé conjointement par la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, le Carrefour jeunesse-emploi Thérèse-De Blainville, la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville, Service Canada, le Centre local d’emploi Sainte-Thérèse et la Ville de Boisbriand.

On ne trouve pas les mots dans ces moments-là

Dans l’enfer haïtien (N.D.L.R.) — Notre journaliste Caroline d’Astous se trouve présentement à Haïti. Au moment du séisme qui a violemment touché ce pays, le mardi 12 janvier, elle poursuivait un voyage de coopération à Montrouis, à 70 km au nord de Port-au-Prince, là où elle avait entrepris de s’occuper, pendant tout le mois de janvier, des enfants de l’École mixte de la foi. Son rôle a soudainement changé. Depuis mercredi, on a pu la lire dans le quotidien Le Devoir et l’entendre sur les ondes de RDI raconter ce qu’elle a vu à Port-au-Prince. Voici le témoignage qu’elle nous livrait jeudi, en fin de journée.

Les conservateurs veulent faire croire que tout va bien, estime Luc Desnoyers

Pour son bilan de la dernière session parlementaire, le député bloquiste de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desnoyers, a saisi l’occasion pour parler du dossier de l’économie. Sujet de préoccupation pour l’ensemble des citoyens, le député s’est dit peu satisfait des actions du gouvernement conservateur afin de sortir le Canada de la crise financière.

- PUBLICITÉ -