- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Une feuille de route impressionnante pour les trois médaillés

C’est une feuille de route pour le moins impressionnante que cumulent les trois nouveaux récipiendaires de la Médaille de l’Assemblée nationale qui vient de leur être remise afin de récompenser l’ensemble de leur carrière journalistique, mais aussi leur engagement dans la communauté.

Projet pilote: une carte de transport à 20 $ pour les aînés

Bonne nouvelle pour les personnes de 65 ans et plus des Basses-Laurentides. Dans les locaux du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL), à Sainte-Thérèse, les élus municipaux de la région ainsi que les représentants des compagnies de transport se sont déplacés pour assister au dévoilement de la nouvelle carte-rabais pour les personnes âgées.

Jean-Claude Langlois, Rémi Binette et André Roy reçoivent la Médaille de l’Assemblée nationale

Trois piliers du Groupe JCL, soit son président fondateur Jean-Claude Langlois ainsi que le rédacteur en chef des journaux L’Éveil et La Concorde, Rémi Binette, et le rédacteur sportif André Roy, ont été honorés pour l’ensemble de leur carrière dans le domaine journalistique (cliquez sur www.leveil.com/article-i397890-Une-feuille-de-route-impressionnante-pour-les-trois-medailles.html ), plus de 40 ans dans les trois cas, en se voyant remettre chacun la Médaille de l’Assemblée nationale.

Maigre majorité de 68 voix pour le maire Marc Lauzon

Au terme d’une soirée électorale fertile en émotions, le maire sortant de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, a été réélu pour un second mandat en vertu d’une victoire obtenue à l’arraché. Il a, en effet, défait son adversaire Robert Landry par une maigre majorité de 68 voix et vu trois des six candidats de son équipe être élus, lui assurant donc une majorité (4-3) au sein du prochain conseil municipal.

Une «nouvelle force politique» à Saint-Joseph-du-Lac

L'Équipe François Desrochers n'a peut-être pas connu la pleine victoire lors de la soirée des élections municipales de Saint-Joseph-du-Lac, mais le candidat à la mairie a tout de même dressé un bilan positif de la dernière campagne électorale. François Desrochers a même affirmé qu'il y a une «nouvelle force politique» qui s'est installée à Saint-Joseph-du-Lac, et que l’élection de Nicolas Villeneuve en est une preuve concrète.

- PUBLICITÉ -

Ti-Mousse et le jeune David

Ti-Mousse, c’est Denyse Émond, et David est un jeune admirateur du duo humoristique qu’elle formait avec Réal Béland, à l’époque de Ti-Gus et Ti-Mousse. Voici donc le récit d’une rencontre improbable, qui a pourtant résulté en une biographie importante pour la grande époque du burlesque.

L’équipe de Pierre Charron gagne haut la main

Le parti Option Saint-Eustache a facilement éclipsé l’Équipe Paule Fortier lors du scrutin électoral de dimanche dernier. Pierre Charron a été élu maire de Saint-Eustache en raflant 72 % des voix, soit 10 033 contre 3 968 pour son adversaire Paule Fortier, et en faisant élire neuf candidats de son équipe. L’indépendant Denis Paré a remporté le dixième poste de conseiller.

Aucun gain pour l’Équipe Paule Fortier

L’ambiance du local électoral de l’Équipe Paule Fortier, situé au coin de la 27e Avenue et du chemin de la Grande-Côte, ressemblait à celle d’un salon funéraire quand la candidate à la mairie Paule Fortier s’est adressée à ses supporteurs vers 22 h, dimanche soir.

Des équipes complètes pour les trois maires réélus

Même si elles sont passées quelque peu inaperçues, il y a eu des élections municipales à Mirabel, Pointe-Calumet et Saint-Placide, dimanche dernier, où quelques postes de conseillers municipaux, peu il est vrai, restaient à être comblés. Déjà, la grande majorité des sièges en jeu dans ces trois municipalités avait, en effet, été remportée sans opposition, début octobre, dont ceux des maires sortants Hubert Meilleur, Jacques Séguin et Denis Lavigne.

- PUBLICITÉ -