- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Centraide Laurentides innove et propose le don par texto

Cette année encore, Centraide Laurentides est partenaire officiel du mouvement pancanadien «Mardi je donne», qui se déroulera le 1er décembre. Pour la première fois, une campagne de don par texto a été mise sur pied afin de toucher un plus large bassin de donateurs. Simple, rapide et direct, les gens n’ont qu’à texter « jedonne » au 20222 pour faire un don de 5 $ ou 10 $ à Centraide Laurentides.

Concours : La police de Mirabel cherche un nom pour son ourson

Un concours a été lancé sur les réseaux sociaux par le Service de police de Mirabel, qui dessert également la ville de Saint-Colomban, afin de trouver un nom pour un ourson qui sera remis aux enfants lors d’actions policières sur l’ensemble du territoire. Il est possible de s’inscrire dès maintenant via la page Facebook publique de la «Ville de Mirabel».

La gare de Saint-Janvier sera fonctionnelle au début de l’année prochaine

Le maire de Mirabel, Jean Bouchard, fait l’annonce d’une nouvelle très attendue de la part des résidants et usagers des transports collectifs, via sa page Facebook publique, alors que la gare du secteur de Saint-Janvier sera fonctionnelle dès le 4 janvier prochain.

Vaste opération pour contrer l’alcool et la drogue au volant

Les services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), intensifieront leurs interventions, du 27 novembre au 4 janvier, dans le cadre d’une opération nationale concertée ciblant la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou la drogue.

La Deux-Montagnaise Hélène Cyr a tout plaqué pour vivre sa vie… en Afrique

Originaire de Deux-Montagnes, Hélène Cyr menait une vie rêvée à titre de vice-présidente chez Bombardier Transport jusqu’à ce qu’elle décide, en 2007, qu’elle en avait assez. C’est à ce moment qu’elle a choisi de quitter cet emploi, qui lui rapportait pourtant un salaire dans les six chiffres, pour aller faire du bénévolat en Afrique. En auriez-vous eu le courage?

- PUBLICITÉ -

L’hiver, une saison très difficile pour les animaux errants

En prévision de l’hiver, il est important de penser à nos compagnons à quatre pattes. Nos animaux de compagnie passeront l’hiver au chaud, dans le confort de leur foyer, avec leur petite famille. D’autres, moins chanceux, devront chercher à survivre aux ardeurs de la saison froide. Il s’agit pour eux d’une situation très difficile.

Expropriations à Mirabel: Un hommage virtuel mettant en lumière le rôle des femmes

Le Comité de la commémoration du 50e anniversaire de l’expropriation de Mirabel invite les personnes intéressées à une activité qui a pour but de rendre hommage aux femmes ayant lutté pour que les terres expropriées soient rétrocédées, alors que l’on inaugurera, par le fait même, une plaque commémorative installée à la Maison Jean-Paul-Raymond, dans le secteur de Sainte-Scholastique. Le tout se déroulera le vendredi 11 décembre prochain de manière virtuelle.

CHSLD Drapeau-Deschambault: Une éclosion qui a fait neuf décès jusqu’ici

Au sortir du week-end, le CHLSD Drapeau-Deschambault apparaîssait tout en haut de la liste rouge des établissements québécois en situation critique, dans le contexte de la pandémie de COVID-19. La situation s’est toutefois améliorée, de telle sorte que l’institution thérésienne figure désormais sur la liste orange.

Une «soirée Ding Don$» avec la Fondation Hôpital Saint-Eustache

Pas besoin de parler très très longtemps de la Fondation Hôpital Saint-Eustache pour qu’Emmanuel Auger s’enflamme et fasse état des bienfaits que celle-ci apporte à la population des Basses-Laurentides. Et c’est pourquoi le comédien natif de Bois-des-Filion n’a pas hésité à accepter d’être derrière le micro pour animer, avec sa fille Daphnée, la «soirée Ding Don$ - La Fondation s’invite dans ton salon» qui aura lieu de façon virtuelle, le vendredi 4 décembre prochain.

Vacances scolaires des fêtes: «Bien de l’allure!», dit le syndicat des enseignants

Les quelque 4 000 enseignants des Basses-Laurentides attendaient avec impatience le point de presse du premier ministre François Legault, jeudi dernier, prêts à réagir. Celui-ci devait à ce moment annoncer le calendrier scolaire du temps des Fêtes. La possibilité de le prolonger de deux semaines avait été évoquée et ne faisait l’affaire de personne dans le monde de l’enseignement.

- PUBLICITÉ -