- PUBLICITÉ -

Stéphane Proulx

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Ce fût une rude traversée du désert pour Walid Smichet

Bien que confronté à Walid La tempête de sable Smichet samedi dernier, à Montréal, Don Mouton n’a pas manqué de jus face au boxeur eustachois, c’est le moins que l’on puisse dire. Au courant de la puissance de Mouton, Smichet pensait bien que son rival, après un départ énergique, faiblirait à mesure que le combat progresserait.

Samuel Ouellet a fait un pas de géant en 2008

Membre de l’Académie de baseball du Canada (ABC), même s’il se savait de calibre pour évoluer sur une base régulière dans la Ligue de baseball junior élite en 2008, Samuel Ouellet a préféré continuer à évoluer dans le réseau midget AAA. De cette façon, il était presque quasi assuré de participer au championnat canadien et qui sait, avoir l’opportunité de représenter le Canada au championnat mondial des moins de 18 ans. Même s’il n’a finalement pas été invité à se joindre à l’équipe nationale, cet Eustachois ne regrette pas son choix.

Dans la mêlée…

Finalement, ce 29 novembre, au Cabaret de Casino de Montréal, WALID SMICHET ne se frottera pas à Sammy Sparkman. Il disputera plutôt la victoire à DON MOUTON (7-3) du Texas, ce dernier qui a remporté ses sept victoires par K.-O. Par ailleurs, cet Américain du Texas n’a jamais perdu jusqu’à maintenant par un K.-O. Soit […]

Pour Walid Smichet, une victoire qu’il veut avoir pour plus d’une raison

Détenteur d’une fiche de 19 gains, 4 revers et 3 nulles, Walid Smichet, en athlète fier qu’il est, s’il y a bien une défaite qu’il voudrait effacer de sa feuille de route, c’est bien celle contre Renan Saint-Juste. Vous me direz que vient faire Saint-Juste dans tout cela après que Smichet s’apprête à livrer un combat avec Sammy Sparkman, n’ayez crainte, les prochaines lignes sauront préciser les écrits précédents.

La région des Laurentides fait sa marque

Annonçant qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat comme président de Baseball Québec (BQ), Benoît Lavigne peut partir la tête haute. Sous le règne de ce président dynamique et très bon communicateur, le nombre de joueurs inscrits dans la province a augmenté lors de la dernière saison, en hausse de près de 8 %.

Olivier Labelle prône la patience, tout en vivant d’espoir

Olivier Labelle doit commencer à se demander s’il n’est pas conjuré par le mauvais sort. Fier d’avoir signé un contrat à double volet l’été dernier avec le Moose du Manitoba pour lui assurer une sécurité, à la suite de diverses circonstances, il aurait été sûrement mieux pour lui de demeurer libre.

Là où tout a commencé pour Michel Laplante

Ayant ce territoire à leur disposition, en septembre 1988, les dirigeants des Bisons de Saint-Eustache se rendent à Val-d’Or dans le but de dénicher quelques joueurs qui pourraient les aider lors des saisons subséquentes. Sur place, le président Larry Bélisle est notamment fort impressionné par un longiligne athlète du nom de Michel Laplante qui ne joue au baseball que depuis très peu de temps.

Francis Desrosiers flirte avec la perfection chez les Gaulois

Les Vikings de Saint-Eustache ont préféré miser sur des cerbères plus âgés cette année au poste de gardien de but. Ainsi, après avoir confirmé le retour de Maxime Bélanger, ils ont fait confiance à Philippe Magnan, ce dernier qui s’alignait avec le midget espoir des Seigneurs des Mille-Îles en 2007-2008. Parmi les cerbères laissés pour compte, Francis Desrosiers fut finalement mis à l’essai par les Gaulois du collège Antoine-Girouard.

Sylvain Larivière a toujours le sentiment du devoir accompli

Mine de rien, Sylvain Larivière en est déjà à sa quatrième année à la direction des Seigneurs des Mille-Îles. À titre de gouverneur, depuis le début de son règne, il compte toujours à ses côtés sur les Robert Lessard, Jean Falcon, Daniel Trépanier et Donald Desrosiers comme fidèles complices.

Frédéric a troqué depuis longtemps son gant pour la guitare et le piano

Au cours d’une carrière de journaliste, il y a de ces athlètes qu’on rencontre qui ont un petit quelque chose de bien spécial. Ancien joueur de baseball avec les Bisons de Saint-Eustache, Frédéric Neveu est un de ceux-là. Ainsi, même s’il n’a pas réussi à percer dans son sport de prédilection, il n’est pas surprenant […]

- PUBLICITÉ -