- PUBLICITÉ -

Sébastien Trottier

SébastienTrottier

sebtrottier@groupejcl.ca

Originaire de Saint-Joseph-du-Lac, étant le cadet d'une famille de trois garçons ayant une bonne différence d'âge, Sébastien Trottier a grandi dans les années 70-80 sous l'influence de la techno qui était de plus en plus présente. Dans la vie de tous les jours, il est programmeur analyste, mais il est depuis toujours fasciné par le cinéma et les jeux vidéo. Il y consacre d’ailleurs une grande partie de ses temps libres via plusieurs blogues jusqu'à la conception d'un site Web sur le populaire Lucky Luke. Il est également chroniqueur cinéma pour le Groupe JCL. Malgré ce côté geek, il aime faire le plein d'énergies entouré de sa famille, tout comme il apprécie le silence en pleine nature.   

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Assassin américain: la violence est mise de l’avant

Basé sur le roman du même nom de Vince Flynn, ce film d'espionnage misant sur l'action et le suspense est la cinquième réalisation de Michael Cuesta (Secret d'État). Un genre exploité régulièrement au cinéma (Jason Bourne) et à la télévision (24 heures chrono) ces dernières années. Par contre, le résultat ne répond pas à toutes mes attentes.

Une comédie d’action au duo divertissant

Avant même d’entrer dans la salle, je savais que cette comédie d’action ne se prenait pas au sérieux. Une des affiches promotionnelles parodie celle du film Le garde du corps avec Whitney Houston et Kevin Costner. Il est facile de deviner que le traitement sera léger, mais le résultat est fort bien réussi et nous […]

|

critique cinéma

L’homme-araignée rejoint les Avengers

En 15 ans, c'est la troisième itération de Spider-Man au grand écran. Au début des années 2000, il a été interprété à trois reprises par Tobey Maguire, pour revenir sous les traits d'Andrew Garfield, lors de deux aventures, et maintenant dans une version rajeunie dans la peau de Tom Holland.

Les bagnoles 3

Un retour sur piste réussi Pixar a très peu d'erreurs dans son parcours et parmi celles-ci, on peut noter le deuxième volet de la franchise les bagnoles en s'éloignant beaucoup trop des éléments qui ont fait le succès du film d'origine. Pour conclure la trilogie, le studio d'animation a décidé de revenir à la base pour faire briller de nouveau la voiture rouge arborant le numéro 95.

|

Film

Les bagnoles 3

- PUBLICITÉ -