- PUBLICITÉ -

Christian Asselin

ChristianAsselin

casselin@groupejcl.ca

Oeuvrant dans le monde des communications depuis près de 25 ans, Christian Asselin est originaire de Québec et diplômé en journalisme de l’Université Laval. Il occupe le poste de directeur du contenu au sein du Groupe JCL. Véritable passionné de l’information régionale qu’il considère comme le reflet de sa communauté, Christian a toujours accompli ses tâches avec rigueur et professionnalisme, des qualités qui font de lui un journaliste chevronné qui n’hésite pas à poser, au nom de ses lecteurs, les bonnes questions pour obtenir les vraies réponses.

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

HGrégoire a le vent dans les voiles

L’entreprise HGrégoire, dont le siège social est situé à Saint-Eustache, a récemment été reconnue comme étant l’une des sociétés les mieux gérées au Canada en 2021 selon le principal palmarès des entreprises au pays. Celui-ci reconnaît les mérites des entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse les 25 millions de dollars détenues et gérées par des Canadiens pour leurs pratiques commerciales novatrices de classe mondiale.

Le footballeur Pier-Olivier Lestage tient sa destinée entre ses mains

Premier choix des Alouettes de Montréal lors du plus récent repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), 10e au total, l’Eustachois Pier-Olivier Lestage a aussi un contrat en main des Seahawks de Seattle de la National Football League (NFL). Il n’en tient maintenant qu’à lui de tracer sa voie chez les professionnels.

Le maire d’Oka vous invite à bouger pour la cause

Le maire d’Oka, Pascal Quevillon, a récemment accepté la demande de la Maison de soins palliatifs Sercan et agit dorénavant en tant qu’ambassadeur de la campagne de financement «Marche pas à pas». Durant le mois de mai, la Fondation Servan invite la population à marcher/bouger, faire un don et partager leur expérience sur leurs réseaux […]

Pénurie de main d’œuvre au CISSS: «La situation est catastrophique!»

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) des Laurentides, syndicat qui représente quelque 3 800 professionnelles et techniciennes en soins dans la région, avait organisé une manifestation le 5 mai devant le CLSC Thérèse-de-Blainville, à Sainte-Thérèse, afin de dénoncer la pénurie de main d’œuvre au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides. Pour illustrer la problématique, 300 chaises vides avaient été placées devant le 125, rue Duquet, où se trouve les bureaux de Rosemonde Landry, pdg du CISSS.

Littératie et numératie: un projet pilote au Collège Lionel-Groulx

Le Collège Lionel-Groulx, par l’entremise de son Centre de recherche et d’expertise en multilittératie des adultes (CREMA), est heureux de prendre part à un projet pilote visant à rehausser les compétences en littératie et en numératie de 1 000 chercheuses et chercheurs d’emploi. Ce projet novateur est financé par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale à hauteur de 742 648 $, somme attribuée le 15 janvier dernier au Réseau canadien des entreprises d’entraînement.

Centre aquatique: Mirabel explique son choix

Pour faire suite au texte publié dans votre hebdo L’ÉVEIL, le 31 mars, à l’effet que la Ville de Mirabel débourserait plus de 37,7 M$ pour son centre aquatique, soit près de 45 % de plus que le budget initial d’abord approuvé pour ce projet, le candidat à la mairie David Marra-Hurtubise a posé des questions pour lesquelles il obtenu réponses lors de la séance du conseil municipal du 26 avril.

PG a trouvé une solution au manque de main-d’oeuvre

L’entreprise Plaisirs gastronomiques de Boisbriand a trouvé une excellente solution à la rareté de la main-d’œuvre vécue dans la région. Depuis septembre 2020, on y a embauché plus d’une vingtaine de personnes handicapées, et ça fonctionne !

Oka: il souhaite un débat public plutôt que de poursuivre la ville

Grégoire Gollin, promoteur du domaine des Collines à Oka, souhaite développer un terrain résidentiel lui appartenant depuis 2004 et situé au nord de la rue des Pins, adjacent à son projet de don écologique de la Pinède. Or, l’adoption par le conseil municipal, en octobre dernier, d’un zonage «conservation» l’empêche de procéder.

- PUBLICITÉ -