- PUBLICITÉ -
Vent d’est - 1er juin 2011

Vent d’est – 1er juin 2011

Une plantation démantelée à Blainville

À la suite d’une information obtenue de façon anonyme qui a mené à une enquête policière, la section Crime initié et enquête jeunesse de la police de Blainville a perquisitionné une résidence sise au 513, boulevard Fontainebleau, à Blainville, le jeudi 26 mai, vers 11 h. Un individu de 27 ans se trouvait sur les lieux au moment où les policiers ont fait irruption. Ces derniers ont saisi 458 plants de cannabis matures, 37 kilos de cocottes de cannabis, 8 000 boutures, ainsi que tout l’équipement relatif à la production. Stéphane Giguère, de la police de Blainville, estime à un million de dollars la valeur des plants et du matériel saisis par les agents. L’homme appréhendé n’est pas connu des services policiers. Il devra répondre à des accusations de production de cannabis et de production de cannabis dans le but d’en faire le trafic.

Planchodrome revampé

Les premières installations dataient d’une dizaine d’années. Elles ont toutes été retirées pour faire place à une version améliorée et complètement revampée du planchodrome de Sainte-Thérèse. Il s’agit d’un nouveau parc imaginé par Sylvain Beauchesne et Éric Mercier, de la boutique Empire, deux passionnés de ce sport parfois extrême. «Ce parc a aussi été conçu pour accueillir des compétitions de niveau international», a ajouté M. Beauchesne. Les travaux ont débuté en septembre dernier et auront nécessité un investissement total de 155 000 $, assumé entièrement par la Ville. Communément appelé skate plaza, l’endroit, toujours situé au parc Ducharme, est le résultat d’une collaboration entre plusieurs intervenants, dont les jeunes de la Maison des jeunes des Basses-Laurentides. Affichant la même superficie, le parc, dont les installations de bois et de ciment rappellent les éléments du mobilier urbain public, tels des bornes-fontaines, des bancs et des escaliers, a au surplus le mérite de pouvoir accueillir simultanément près de trois fois plus d’utilisateurs en raison de l’aménagement proposé.

Journée internationale contre l’homophobie

Dans le cadre de la Journée internationale contre l’homophobie (19 mai), Jasmin Roy, en collaboration avec le GRIS Montréal, est venu raconter son histoire aux élèves à l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau, à Boisbriand. Son histoire teintée d’intimidation et d’homophobie a tenu en haleine les quelque 500 élèves réunis pour l’occasion. La direction y a vu une occasion d’aller un peu plus loin et de créer un évènement qui s’articulerait autour de l’homophobie, avec pour objectifs de sensibiliser les jeunes, le personnel et les parents à la problématique de l’homophobie, d’encourager les jeunes homosexuels à parler de ce qu’ils vivent, de souligner la diversité des orientations sexuelles des jeunes et leur entourage et de les sensibiliser à l’impact des paroles homophobes. Jasmin Roy, comédien et animateur, a présenté son livre Osti de fif! dans lequel il raconte son histoire, sa douleur, mais aussi sa reconstruction en tant qu’être humain. Un spectacle de musique et d’humour a suivi la conférence.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top