- PUBLICITÉ -
Vent d’est - 18 mai 2011

Vent d’est – 18 mai 2011

Décès de Wilfrid Dion

L’homme d’affaires térésien Wilfrid Dion est décédé à l’âge de 80 ans, dans l’après-midi du jeudi 12 mai, après un long et rude combat contre le cancer. Il était le cofondateur, avec son frère Guy, d’une entreprise qui allait devenir le Centre du jardin Dion, véritable institution régionale dans le domaine horticole. Entrepreneur prospère (il est aussi cofondateur du groupe Botanix), son succès aura été salué par ses pairs à différentes reprises, lui qui a notamment remporté, en 1988, le prix Michèle-Bohec remis à la Personnalité de l’année de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville, organisme qui l’honorait également, en 1998, du prix Jean-Marc-Boisvert, en hommage à une carrière exceptionnelle. Il était aussi reconnu pour son engagement social.

 

Une salle de spectacle et un hôtel à Boisbriand

C’est maintenant officiel: Boisbriand et le Faubourg Boisbriand auront une salle de spectacle ainsi qu’un hôtel d’ici 2012, avec une ouverture prévue en 2013. Le coût global du projet est estimé à 8,7 millions de dollars et prévoit une salle de 350 à 400 places. Pour une somme symbolique de 1 $, la Ville a cédé le terrain situé au cœur du développement du Faubourg au promoteur du projet. Cette cession de terrain représente une valeur de 1,2 million de dollars et s’inscrit dans l’entente-cadre sur le développement du Faubourg Boisbriand, conclue en septembre 2005. À noter, l’entente permet à la Ville de devenir propriétaire d’un espace de 7 355 m2, situé à l’intersection de la rue d’Annemasse et de la promenade Saint-Germain. La salle de spectacle sera occupée conjointement par Odyscène (autrefois Initiascène) et le Petit Théâtre du Nord. En plus de la salle de spectacle, le projet comporte le développement d’un hôtel, à deux pas. Même s’il est prématuré de parler du projet, les informations indiquent que le bâtiment sera construit dans les cinq prochaines années.

 

Rosemère remporte les honneurs

La Ville de Rosemère a remporté les honneurs, dans le cadre des Assises de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), pour ses efforts dans le domaine de l’environnement. Rosemère et Magog ont reçu le Mérite Ovation municipale dans la catégorie Environnement et développement durable, grâce à la réalisation commune d’une première québécoise sur leur territoire respectif, au cours du mois de novembre 2010. Rosemère a obtenu le Mérite Ovation pour avoir été l’une des premières villes au Québec à utiliser une gaine structurale pour la réfection de son réseau d’aqueduc. Cette technologie permet de réduire considérablement les impacts environnementaux lors de la rénovation du réseau. «En fait, si l’utilisation d’une gaine structurale était une méthode déjà utilisée pour éviter l’excavation complète des rues, le durcissement et le curage final ont été pour la première fois exécutés à l’aide de rayons ultraviolets plutôt qu’avec de la vapeur d’eau. Cette façon de faire, répandue en Europe, faisait son apparition pour la première fois au Québec», d’expliquer la mairesse Hélène Daneault.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top