- PUBLICITÉ -
Une sensibilisation réussie auprès des jeunes

Photo Yves Déry - Des participants du MPDA à ce kiosque: Alexandra Hantscheke-Lecompte, Danick Tassé, et Joanie Carrière en compagnie d’Anabel Tourangeau, animatrice sociale, et Christiane O’Leary, directrice.

Une sensibilisation réussie auprès des jeunes

Mouvement Personne d’Abord de Saint-Eustache

(NDLR) — Le Regroupement pour le développement social (RPDS) de la région Deux-Montagnes et du sud de Mirabel a livré, au printemps dernier, un cahier des bons coups réalisés par 25 organismes au cours de l’année 2010-2011. Votre journal L’ÉVEIL en a choisi huit et vous livrera huit reportages dans ses éditions des mois de juillet et d’août.

Le Mouvement Personne d’Abord (MPDA) de Saint-Eustache a organisé un «bon coup» au mois de mars dernier, à la polyvalente Deux-Montagnes (PDM), alors qu’un kiosque d’information a été tenu sur la mission de l’organisme et la clientèle qu’il dessert. Servant à sensibiliser les jeunes, ce kiosque a été animé par une douzaine de personnes, incluant les membres, l’animatrice et la directrice de l’organisme.

Tenue dans le cadre de la Semaine de la déficience intellectuelle, l’activité de sensibilisation a connu un grand succès, autant du côté des participants que des élèves. Plusieurs sont venus se régaler des friandises offertes, tout en posant des questions à l’équipe présente.

Des dépliants, des signets et des affiches étaient à la disposition et à la vue des jeunes de l’école secondaire. Les participants du kiosque ont donné de l’information sur l’existence du MPDA et sur la défense des droits des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Les initiateurs de l’activité ont été surpris de voir des enseignants se joindre aux étudiants pour venir les visiter.

Le kiosque s’est donc avéré un lieu d’échange entre les jeunes et membres du MPDA, un échange qui a ravi tout le monde. «Ç’a très bien été, ça s’est bien passé pour le kiosque d’information aux étudiants. On a pris des photos», a commenté Alexandra Hantscheke-Lecompte, une participante. Joanie Carrière a ajouté: «J’étais très gênée devant les jeunes. Je me suis beaucoup améliorée depuis que je suis avec l’organisme. Je recommencerais à faire le kiosque dans les écoles.»

Pour sa part, Danick Tassé, le plus vieux du groupe, a pris la parole à son tour pour s’exprimer: «Au début, j’étais nerveux. C’était comme retomber en enfance. C’était un nouveau défi. J’ai eu de la misère à parler. J’ai pris mon temps. C’était étonnant que les jeunes posent des questions.»

La tenue de kiosques n’est pas nouvelle pour le MPDA, un organisme de défense collective des droits et de promotion des talents des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. La sensibilisation fait partie de leur mission, y compris auprès des plus jeunes. Toutefois, c’était une première de pouvoir le faire à la PDM.

Anabel Tourangeau, animatrice sociale, a précisé que la sensibilisation des jeunes est une façon de leur faire découvrir ce type de clientèle et d’explorer une possibilité de carrière. En effet, ils peuvent donner du temps ou effectuer un stage, leur donnant ainsi une expérience de travail concrète.

La directrice de l’organisme, Christiane O’Leary, a expliqué que leur stratégie ciblant les jeunes, notamment à travers les kiosques, permet aux membres de travailler leur estime de soi et de faire valoir leur potentiel. Il s’agit également d’une façon de mieux faire comprendre la déficience intellectuelle et de faire prendre conscience aux jeunes qu’ils sont comme eux.

«Les jeunes, a souligné Mme O’Leary, peuvent agir ensuite auprès de leurs pairs et dans leur vie future à encourager la participation sociale. C’est souvent la méconnaissance qui cause les barrières.»

Elle a terminé en disant: «Cela encourage le bénévolat auprès de nos prochains décideurs, car nous préconisons cette implication autant de la part de nos participants que pour nos membres. Les personnes qui partagent leur temps sont beaucoup plus ouvertes à la différence et visent une société où tout le monde gagne à être connu.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top