- PUBLICITÉ -
Une première course de bateaux-dragons Jean-Claude-Langlois

Pour promouvoir cette première Course de bateaux-dragons Jean-Claude-Langlois, nous reconnaissons Serge Duthé, Marc Lauzon, Claude et Michel Langlois, ainsi que, à l’arrière, Jonathan Goyer, Marc Lamarre, Mario Lacombe, et Christian Moreau, de H2O Playground.

Une première course de bateaux-dragons Jean-Claude-Langlois

Au profit de la Fondation Sercan, le 23 juin

Pour la toute première fois en 20 ans d’histoire, la Fondation Sercan organisera, en plus de sa traditionnelle course des canards, une course de bateaux-dragons qui se déroulera le samedi 23 juin prochain, à partir de midi, à l’arrière de l’église Saint-Eustache. Cette course a été placée sous la coprésidence d’honneur de Marc Lamarre, conseiller municipal à la Ville de Saint-Eustache, et de Jonathan Goyer, conseiller aux familles pour les Résidences funéraires Goyer.

Et cette course de bateaux-dragons visera, du coup, à honorer l’éditeur Jean-Claude Langlois, décédé le 4 avril dernier, puisqu’elle portera son nom. M. Langlois a longtemps appuyé la cause de la Fondation Sercan et ses différentes activités de financement.

Pour la Fondation Sercan, qui chapeaute l’organisme Sercan, offrant des services aux personnes atteintes de cancer, à leurs proches et aux endeuillés, et la Maison de soins palliatifs Saint-Eustache, accueillant des personnes en fin de vie afin qu’elles puissent passer leurs derniers jours dans les meilleures conditions, il s’agit de deux activités de financement majeures. La Course des canards Jean-Guy-Lefebvre, qui en sera à sa 18e édition, doit rapporter aux alentours de 25 000 $, si les 6 000 billets en circulation sont tous vendus, alors que la Course de bateaux-dragons Jean-Claude-Langlois assure déjà à la Fondation Sercan un montant de 24 000 $.

Les participants, qui doivent verser 200 $ chacun pour être de l’évènement, seront répartis en équipage de 20 rameurs. Pour le moment, six bateaux-dragons sont presque complets; les personnes intéressées peuvent donc toujours s’inscrire.

Les participants seront répartis, le jour de la course proprement dit, en deux groupes de trois bateaux-dragons. Ils auront d’abord droit à des exercices afin de se familiariser avec l’embarcation qui mesure 42 pieds de long et quatre pieds de largeur, ainsi qu’avec la façon de ramer. Les cours en question seront dispensés par des instructeurs certifiés de l’entreprise H2O Playground qui organise notamment des activités corporatives et de financement. Notons que chacun des bateaux est décoré d’une tête et d’une queue de dragon, comme le veut la tradition chinoise.

Après ces exercices, les participants, en groupe de trois bateaux-dragons, seront invités à une course de pratique, puis à une course chronométrée qui déterminera les embarcations les plus lentes et les plus rapides. Deux finales, amicales bien sûr, d’abord avec les équipages les plus lents, puis avec les plus rapides, suivront. Le tout devrait se terminer vers 16 h.

En présence de deux des trois enfants de M. Langlois, sa fille Claude et son fils Michel, la Fondation Sercan a présenté les capitaines-rameurs de cinq des six équipages déjà constitués, à savoir Serge Duthé, directeur général de la Fondation Sercan, Marc Lauzon, maire de Deux-Montagnes, Mario Lacombe, de Tremblay L’Écuyer Architectes, ainsi que Marc Lamarre et Jonathan Goyer. Un sixième ne pouvait être présent: Véronique Bigras, de Factorie l’agence.

Petits et grands donc invités à prendre part à cette journée spéciale en plein air, avec pique-nique familial, barbecue géant et animation, pour assister à ces courses de canards et de bateaux-dragons. Il est aussi possible de soutenir à tout moment la cause de la Fondation Sercan en versant un don. Renseignements additionnels: 450-491-1912 ou [www.maisonsercan.com].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top