- PUBLICITÉ -
Une politique familiale et des aînés à Saint-Eustache

Les membres du comité qui ont mis en place cette nouvelle politique familiale et des aînés, en compagnie du maire Pierre Charron.

Une politique familiale et des aînés à Saint-Eustache

Dotée d’un plan d’action qui s’étend sur trois ans

La Ville de Saint-Eustache a annoncé la mise en place de sa nouvelle politique familiale et des aînés, de même qu’un plan d’action sur un horizon de trois ans.

En point de presse, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, et la conseillère municipale responsable des dossiers communautaires à la Ville, Nicole Carignan-Lefebvre, ont procédé à son lancement officiel devant une vingtaine de personnes à la Maison du citoyen.

Parmi ses principes directeurs, la nouvelle politique eustachoise précise que la Ville donnera suite aux initiatives gouvernementales et «encourage la création ou la bonification des partenariats», notamment avec les organismes du milieu. Plages horaires pour aînés à la bibliothèque municipale, ajout d’un volet «Adolescent» dans les événements municipaux, ajout d’une section «Famille» au site Web de la Ville et actualisation du programme Voisin vigilant ne sont que quelques exemples de la quarantaine de mesures prévues au plan d’action.

Ce plan veut agir dans cinq volets de la vie municipale: culture et vie communautaire; environnement, urbanisme et aménagement du territoire; organisation municipale et communication; sécurité publique et transport; sports et loisir. Ce sont ces mesures qui doivent être mises en place d’ici 2015.

Le document, qui fait en tout une douzaine de pages, est en fait l’actualisation d’une politique qui existait déjà à Saint-Eustache. Point majeur cependant: l’intégration d’un volet dédié aux aînés. Un comité formé d’élus municipaux, de fonctionnaires et de représentants d’organismes a mis une année à peaufiner le projet.

Selon Marc-André Plante, directeur général du Carrefour action municipale et membre du comité, Saint-Eustache compte parmi les premières villes au Québec à effectuer ce type de démarches. «Le succès d’une politique de ce genre réside dans sa mise à jour, a-t-il indiqué, ce qui témoigne d’un engagement à long terme envers les familles.» Selon lui, il a été important de bien définir la notion d’aînés, «une période de la vie qui peut durer 20 ou 30 ans», a-t-il tenu à souligner.

«En bonifiant notre Politique familiale existante, nous voulions nous questionner afin de réorienter, au besoin, notre vision de la famille et des aînés, dans le but de répondre adéquatement aux réalités contemporaines des Eustachois de tout âge, et ce, de concert avec les organismes du milieu», a dit le maire Charron.

«Nous avons réuni autour de la même table des représentants de toutes les générations et les échanges auxquels nous avons pris part ont été très constructifs. Ensemble, nous avons validé les fondements de la Politique familiale et nous avons évoqué des actions susceptibles d’améliorer la qualité de vie des familles et des aînés à Saint-Eustache. Nous avons ensuite mené un sondage pour confirmer ou infirmer nos idées», a pour sa part ajouté la conseillère municipale Nicole Carignan-Lefebvre. Cette dernière assure que la politique et son application feront l’objet d’un suivi serré.

Les documents relatifs à cette nouvelle politique et au plan d’action sont publiés sur le [www.ville.saint-eustache.qc.ca], dans la section <Politiques municipales>, accessible via l’onglet «Mairie».

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top