- PUBLICITÉ -
Une nouvelle politique de soutien à Saint-Eustache

Le CLCC de la Ville de Saint-Eustache a formulé plus de 200 recommandations au conseil municipal en 2012.

Une nouvelle politique de soutien à Saint-Eustache

Loisirs, culture et communautaire

 
Le Comité des loisirs, de la culture et du communautaire (CLCC) entend déposer au cours du mois de février, une nouvelle politique de reconnaissance des organismes communautaires, culturels et sportifs qui évoluent sur le territoire de Saint-Eustache.

C’est ce qui ressort du bilan 2012 et des orientations dégagées pour la prochaine année par les membres du comité lors de leur toute première rencontre de travail, le 21 janvier dernier. Comme par les années passées, la politique établit le type de soutien accordé aux organismes de même que les responsabilités de chacune des parties dans cette entente.

«En 2013, la Ville, par le biais du CLCC, entend continuer d’apporter son soutien à près de 160 organismes reconnus, comme elle continuera de répondre à des besoins ponctuels exprimés par le milieu», indique-t-on au comité.

Organisme responsable de ces trois volets à la Ville, le CLCC est chargé de formuler ses recommandations au conseil municipal de Saint-Eustache quant au financement et au soutien logistique en sports et loisirs, du point de vue communautaire et culturel. Conseillers municipaux, directeurs de services, responsables administratifs et employés municipaux s’entendent sur les grandes orientations à donner en cette matière. En 2012, c’est plus de 200 recommandations qui ont été formulées par le CLCC, «visant toutes à apporter un soutien adapté aux besoins des organismes qui dynamisent le milieu», a précisé le président du Comité, Raymond Tessier.

Entre autres actions de soutien au milieu communautaire pour 2013, le comité veut mettre de l’avant un projet impliquant les aînés et les jeunes à la bibliothèque Guy-Bélisle, une mesure prévue dans le plan d’action de la politique familiale et des aînés, dévoilée l’automne dernier.

«Nous voulons aménager des plages horaires pour l’accompagnement informatique intergénérationnel», explique la conseillère responsable des dossiers communautaires à la Ville et membre du CLCC, Nicole Carignan-Lefebvre.

Les responsables du secteur des sports et loisirs entendent, pour leur part, se réunir plus fréquemment pour voir de quelle manière la Ville et les différentes associations sportives peuvent bonifier les services sportifs et de loisirs offerts à la population. On invite les associations sportives à proposer des projets en ce sens.

«Nous allons réaménager les terrains de tennis du parc Chénier, a donné comme exemple le conseiller municipal responsable du sport, Marc Lacasse. Nous avons une enveloppe globale de 2,2 millions de dollars.»

Quant à l’offre culturelle à Saint-Eustache, elle est appelée à se maintenir et à se bonifier. Les événements culturels phares comme le festival Arts en fête et le Festival de la galette seront évidemment de retour en 2013, de même que le Ciné-Répertoire. La Ville entend aussi réaliser une sixième fresque historique dans le Vieux-Saint-Eustache.

Le conseiller responsable de ces dossiers à la Ville, Raymond Tessier, a aussi annoncé le dépôt, d’ici quelques semaines, d’un projet de carrefour culturel qui toucherait le secteur du Vieux-Saint-Eustache.

Des formations en communication et en gestion seront aussi offertes à des représentants d’organismes reconnus par la Ville, question d’outiller ces organisations.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top