- PUBLICITÉ -
Une nouvelle cuisine à La petite maison de Pointe-Calumet

(Photo Michel Chartrand)- Représentant la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes, le directeur général Sylvain Filion et le président Pierre Paquin ont remis 5 000 $ à la coordonnatrice de la cuisine collective, Louise Fiset, ainsi que la directrice de La petite maison de Pointe-Calumet, Diane Grenier, pour la rénovation de la cuisine communautaire.

Une nouvelle cuisine à La petite maison de Pointe-Calumet

La Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes contribue au projet

Les participants aux activités de cuisine collective à La petite maison de Pointe-Calumet préparent leur petit plat dans la joie et l’efficience depuis qu’ils jouissent d’une toute nouvelle cuisine.

Auparavant, la cuisine communautaire était munie de deux cuisinières standards. Dorénavant, elle est équipée d’une cuisinière commerciale à six ronds et au gaz et d’un immense évier. Un investissement d’une valeur de 16 000 $. Grâce à la compréhension et à la générosité des entrepreneurs, La petite maison de Pointe-Calumet aura investi 10 500 $ au total.

Chaque lundi, l’organisme organise les «dîners de l’amitié» afin de briser l’isolement des personnes âgées. Situé à proximité de résidences pour personnes âgées, l’organisme permet à celles-ci de sortir de leur demeure pour échanger. Des bénévoles leur préparent soupe, salade et dessert. Chaque semaine, ils sont quelques dizaines d’aînés à y participer. «Ils ont de moins en moins de lieux de socialisation», fait remarquer Diane Grenier, directrice de l’organisme de Pointe-Calumet.

Les jeudis, ce sont les activités de la cuisine collective, coordonnées par Louise Fiset. Les participants paient 1,50 $ par portion pour préparer quatre repas pour toute la famille. L’organisme fournit la différence. «Ça leur coûte moins cher, ça varie leur menu et c’est santé», souligne Mme Grenier, ajoutant que les personnes seules retrouvent le goût de cuisiner au sein de ces activités.

Depuis le mois d’octobre, neuf familles ont participé à la cuisine collective, mais ce sont beaucoup plus de personnes qui ont été rejointes. Par exemple, le jeudi 29 janvier dernier, cinq personnes ont préparé 70 portions. Les participants apprennent également à utiliser les circulaires, à dresser une liste d’épicerie et un menu.

Grâce à un don de 5 000 $ octroyé par la Caisse Desjardins du Lac des Deux-Montagnes, l’organisme a ainsi pu compléter la réalisation des travaux de rénovation nécessaires. Cette somme a également permis la poursuite des activités de cuisine collective et de dîners communautaires. Ces rénovations rendent la cuisine sécuritaire et conforme aux normes en vigueur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top