- PUBLICITÉ -
Une guignolée pour remplir 200 paniers de Noël

Le président d’honneur, Daniel Goyer, le président de Dépannage Saint-Agapit, André Ouellet, et le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, ainsi que bénévoles et partenaires, demandent à la population de faire preuve de générosité lors de la guignolée du 25 novembre.

Une guignolée pour remplir 200 paniers de Noël

À Deux-Montagnes, le 25 novembre

Les sonnettes résonneront par centaines dans Deux-Montagnes, le dimanche 25 novembre prochain, alors que des bénévoles dûment identifiés se présenteront aux portes des résidants entre 13 h et 17 h pour recueillir des denrées non périssables et des dons en argent à l’occasion de la guignolée annuelle des organismes Dépannage Saint-Agapit et Agapé.

De plus, les pompiers du Service de sécurité incendie Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac effectueront un barrage routier pour permettre la cueillette de dons.

Si tout se déroule comme prévu, les organisateurs devraient être en mesure de remplir quelque 200 paniers de Noël avec la récolte de 2012. Cette initiative communautaire permettra à des familles et des individus seuls et moins nantis de passer une belle période des Fêtes.

«La misère est cachée dans nos régions, mais elle existe. Et elle est plus difficile à vivre, car les gens sont plus isolés qu’en ville», a laissé savoir lundi dernier lors d’un point de presse André Ouellet, président de Dépannage Saint-Agapit.

Au cours de la dernière année, le comptoir d’aide alimentaire a dépensé 28 823 $ en nourriture et en services d’aide divers pour dépanner des gens à faible revenu. Et c’est sans compter les paniers de Noël qui ont nécessité une somme de 54 996 $. Or, la totalité des dons reçus s’est chiffrée à 84 587 $, ce qui a laissé un déficit de 370 $.

L’objectif des organisateurs de cette grande guignolée locale est donc de recueillir une somme d’au moins 86 000 $. «L’an dernier, nous avons dû rapetisser les sacs. Mais il y a quand même une limite à rapetisser; il faut quand même que les gens mangent», insiste M. Ouellet.

Le député Daniel Goyer, qui a accepté d’emblée la présidence d’honneur de l’activité, n’a pas manqué de rappeler le rôle essentiel de Dépannage Saint-Agapit dans la communauté. «On a besoin de gens comme vous pour nourrir le Québec. Et si je peux, je serai dans les rues avec vous pour effectuer la guignolée», a lancé le nouveau député de Deux-Montagnes à l’Assemblée nationale.

Le maire de Deux-Montagnes, Marc Lauzon, demande par ailleurs à ses citoyens de se montrer généreux lorsque les bénévoles se présenteront à leur porte et de ne pas hésiter à se porter volontaire en grand nombre pour effectuer la cueillette du 25 novembre.

Afin d’atteindre leur objectif, les organisateurs se sont entendus avec plusieurs écoles locales, les églises et d’autres organismes pour amasser des dons sur place. Les gens peuvent ainsi aller porter leurs denrées à la bibliothèque municipale de Deux-Montagnes ou laisser leurs dons dans l’une des églises de la municipalité.

M. Ouellet a rappelé que les gens peuvent aussi glisser un jouet dans le sac qu’ils remettront lors de la guignolée.

Les gens intéressés à participer à la cueillette doivent se rendre au sous-sol de l’église Holy Family, à compter de 12 h 30, le 25 novembre.

Quant à ceux qui désirent recevoir un panier de Noël, ils doivent s’inscrire en personne à la Maison des citoyens du 26 au 29 novembre, entre 9 h et 12 h, ou entre 13 h à 16 h, ainsi que le 30 novembre, de 9 h à 12 h.

Pour en savoir plus sur la guignolée ou la façon d’acheminer des dons, les citoyens peuvent consulter le site de l’organisme au [www.depannage-st-agapit.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top