- PUBLICITÉ -
Une expérience unique pour soutenir la Fondation Mira

Les deux coprésidents d’honneur, Michel Farsa et Michel Langlois, sont en compagnie de Sonia Paulus, Simon Melrose, Roland Quenneville, Simon Farsa et de deux chiens Mira.

Une expérience unique pour soutenir la Fondation Mira

Souper dans le noir

C’est le 29 mai prochain au restaurant Farsa, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, que se tiendra la deuxième édition du Souper dans le noir au profit de la Fondation Mira. Pendant le souper de sept services, les participants seront invités à se bander les yeux afin d’être sensibilisés à la réalité des non-voyants.

Réalisée pour la première fois en 2010, cette activité de financement avait alors permis de récolter quelque 13 000 $. «Notre objectif est d’amasser un maximum pour la Fondation Mira et de surpasser le montant de 2010», s’est exprimé le coprésident d’honneur Michel Langlois, codirecteur général du Groupe JCL, en conférence de presse.

La formule du «souper dans le noir» permet non seulement d’amasser des fonds, mais également de faire vivre l’expérience d’une personne aveugle. «Il faut l’essayer et le vivre. Ça donne une bonne idée de ce que vivent les personnes atteintes de cécité quand elles mangent», a ajouté Michel Langlois qui a lui-même vécu l’expérience en 2010.

Plusieurs surprises seront au rendez-vous, promet Michel Farsa, du restaurant Farsa, également coprésident d’honneur de l’évènement. Cette année, une nouveauté s’ajoute à la programmation soit un encan silencieux constitué de biens et services provenant de plusieurs partenaires d’affaires du milieu. «Cela devrait nous permettre de bonifier le montant qui sera ramassé lors de cette soirée», a complété M. Langlois.

Roland Quenneville et Simon Melrose, de la Fondation Mira, ont rappelé les besoins grandissants de la Fondation. «Ce sont 2 000 chiens qui travaillent partout pendant que je vous parle», a indiqué Simon Melrose, en ajoutant que le projet de chiens assistant des enfants TED (trouble envahissant du développement) s’est rapidement développé. «On compte 91 demandes et plus d’un an et demi d’attente. Nous avons besoin de faire bouger ce dossier», a-t-il ajouté.

Tous les partenaires présents se sont entendus pour dire que la première édition a été une réussite et qu’ils sont fiers d’être associés à cette deuxième édition pour en faire, une fois de plus, un succès.

Annie Lalande, une non-voyante, était présente pour témoigner que les trois chiens Mira qu’elle a eus ont transformé sa vie. «Ils m’ont aidée à vivre pleinement et à pouvoir me déplacer grâce à cette autonomie», a-t-elle dit.

«Je vous encourage donc à venir vivre une expérience unique en achetant un billet ou quelques billets qui vous permettront d’assister à une très belle soirée, en plus de déguster, les yeux bandés si le cœur vous en dit, d’excellents plats préparés par la famille Farsa», a terminé Michel Langlois.

L’évènement se déroulera donc au restaurant Farsa, situé au 2952, chemin d’Oka, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, le 29 mai prochain à compter de 18 h. Il reste encore quelques billets disponibles. Il en coûtera 75 $ pour y prendre part et un reçu de charité de 50 $ sera remis. Il est possible d’en obtenir auprès de la Fondation Mira et de Roland Quenneville, aux bureaux du Groupe JCL et de Michel Langlois, ou encore au restaurant Farsa.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top