- PUBLICITÉ -
Une application pour de meilleures pratiques

Une partie de l’équipe gagnante du prix Innovation clinique 2012: Chantal Lapierre, Manon Dinel, Nathalie Rochette, Nancy Di Muro et Mélanie Lepage.

Une application pour de meilleures pratiques

Prix Innovation clinique

C’est lors de l’assemblée générale annuelle de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides-Lanaudière que le prix Innovation clinique 2012 a été décerné au projet d’une équipe d’infirmières du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes.

Le projet intitulé Un guichet pour des pratiques exemplaires en soins infirmiers: LE PORTAIL-DSI, est une application informatique qui donne accès, sur les postes informatiques à l’interne, à un guide pour la prise de décision des infirmières et des infirmiers.

En un clic, des documents virtuels portant autant sur la réglementation, les ordonnances collectives, les politiques, des situations cliniques, leurs protocoles, la pharmacologie ou sur la question de la prévention, sont disponibles.

Accessible en tout temps, il donne aussi accès à des vidéos comme le programme d’insuffisance cardiaque, la douleur rétrosternale et de la formation. Une section est réservée aux questions directement envoyées à une infirmière désignée.

«Les réponses et les questions sont alors publiées et circulent partout», s’exprime la responsable du projet Nathalie Rochette. L’équipe se compose de 12 personnes, notamment des infirmières et conseillères cliniciennes, de même que du personnel informatique, dont une analyste.

L’objectif est de supporter la prise de décision et l’amélioration des soins, un défi qui semble avoir été relevé puisque certains résultats sont visibles par ceux qui utilisent l’application.

Le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes a enregistré, entre autres, une diminution du nombre d’incidents et d’accidents, de même que du nombre de dossiers traités par le commissaire aux plaintes et à la qualité, malgré une augmentation des activités. De plus, il est un outil qui contribue à la rétention du personnel et à la diminution de la morbidité et mortalité associées aux pratiques cliniques.

«Le guichet a un potentiel d’amélioration incroyable. La portée du projet va au-delà de nos attentes», ont précisé les cinq femmes faisant partie de l’équipe.

«C’est une belle initiative. Il y a une volonté des dirigeants d’aller vers ce type de projet. C’est vraiment un travail d’équipe. On y a cru et on a été capables de le concrétiser avec beaucoup de persévérance», s’exprime Nathalie Rochette.

«Ça s’adresse aussi aux jeunes infirmières qui ne sont qu’à un clic d’une réponse. C’est un outil sécurisant et attractif», ajoute une autre.

L’outil informatique a été bien accueilli parce qu’il améliore les communications à l’intérieur des organisations complexes que peuvent être les CSSS. Il a aussi l’avantage de pouvoir être validé et mis à jour rapidement pour pouvoir suivre l’évolution des pratiques, des médicaments, etc.

Organisé sans ajout d’argent supplémentaire, le projet s’améliore constamment. D’autres volets seraient déjà en construction, comme la mise en place d’un outil semblable pour les équipes de prévention des infections.

L’outil a aussi séduit d’autres organismes qui auraient demandé le soutien de l’équipe d’infirmières pour le mettre en place dans leur établissement.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top