- PUBLICITÉ -
Une aide de 87 200 $ pour la restauration de la fenestration

Une aide qu’ont accueillie avec satisfaction Monique Paquette, Gilles Paquette, administrateur de la Fondation église historique de Saint-Eustache et marguillier, Monique Laboursodière, Michel Riopel, marguillier (président), Benoit Charette, Karine Brunette, marguillière, Nicole Carignan-Lefebvre, trésorière et administratrice de la Fondation désignée par la Ville de Saint-Eustache, et Raymond Allan, administrateur de la Fondation et marguillier.

Une aide de 87 200 $ pour la restauration de la fenestration

À l’église Saint-Eustache

Afin d’aider à la restauration de la fenestration de l’église Saint-Eustache, un bâtiment patrimonial classé en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il accorde un montant de 87

La somme allouée fait partie de l’enveloppe 2019-2020 du Programme visant la protection, la transmission et la mise en valeur du patrimoine culturel à caractère religieux récemment annoncée par la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy. Ce programme permet de financer jusqu’à 80 % des coûts des projets soumis.

Un bâtiment ouvert et vivant

C’est le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, également ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, qui s’est chargé d’annoncer, fin août, la bonne nouvelle aux marguillers de la fabrique de la paroisse Saint-Eustache et aux membres de la Fondation église historique de Saint-Eustache, dont sa présidente, Monique Paquette, et la coordonnatrice de la paroisse de Saint-Eustache, Monique Laboursodière.

Toutes deux n’ont d’ailleurs pas manqué de remercier M. Charette pour cette nouvelle aide financière qui s’ajoute à celle reçue en 2018 pour la restauration des grandes fenêtres de la nef du bâtiment.

Et les deux femmes ont aussi tenu à rappeler, au passage, que la restauration de l’église Saint-Eustache est importante non seulement pour continuer d’offrir les services religieux aux paroissiens, mais aussi pour permettre aux citoyens de la visiter et d’y vivre toutes sortes de belles expériences. «On veut un bâtiment ouvert et vivant parce que notre église a un passé historique, un présent important et aussi un avenir prometteur» , ont mentionné celles-ci.

Le député et ministre Benoit Charette s’est quant à lui dit heureux de procéder, au nom de sa collègue Nathalie Roy, à cette annonce. «Cela confirme l’importance que notre gouvernement accorde à la conservation de notre patrimoine religieux. Ce lieu est un témoin notoire de l’histoire de notre communauté et il est essentiel de le préserver» , a-t-il indiqué.

Le Souper d’Eustache 2019

Par ailleurs, notons que la Fondation église historique de Saint-Eustache tiendra, après le succès obtenu avec le concert-bénéfice mettant en vedette Gregory Charles, qui a permis d’amasser plus de 56 000 $ destinés à ce même projet de restauration, son Souper d’Eustache. Celui-ci se tiendra le vendredi 4 octobre prochain, chez Farsa Cabane à sucre et Salles de réception, à Saint-Eustache. L’événement, qui permettra d’ajouter aux sommes recueillies à ce jour, débutera à 17 h, avec un encan, suivi à 18 h d’un souper trois services, de musique, de danse et d’un tirage de prix de présence. Les billets sont actuellement en vente au coût de 35 $ chacun, et on peut s’en procurer en communiquant avec Nathalie Perreault, au 438 492-8581.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top