- PUBLICITÉ -
Un surplus de 150 000 $ prévu à Saint-Eustache

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Un surplus de 150 000 $ prévu à Saint-Eustache

Rapport sur la situation financière

«Des évaluations préliminaires indiquent que l’année 2012 se terminera avec un surplus d’environ 150 000 $.» Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, a fait cette annonce le lundi 12 novembre lorsqu’il a présenté le rapport sur la situation financière de la Ville pour l’année 2012, au cours de la séance ordinaire du conseil.

Lors de son exposé, il a tout d’abord rappelé que l’année 2011 avait généré un surplus de 331 350 $. Du point de vue du programme triennal d’immobilisations 2012, 2013 et 2014, la Ville entend investir un total de 65,26 millions de dollars.

En 2012, plus de 16,8 millions de dollars ont ainsi été investis en travaux d’infrastructures divers. «Pour certains de ces travaux, nous avons reçu quelque 5,4 millions du programme de retour de la taxe fédérale d’accise sur l’essence», dit-il.

La nouvelle bretelle d’accès à l’autoroute 640, le chemin de la Grande-Côte et la nouvelle bibliothèque font partie des projets qui se sont réalisés en cours d’année ou qui sont en voie de l’être. Quant à la dette de la Ville, elle s’établira à 108 millions de dollars au 31 décembre prochain, «une baisse de 2,7 millions de dollars par rapport à la dette au 31 décembre 2011», a dit le maire.

Par ailleurs, M. Charron a dévoilé les résultats du développement économique en territoire eustachois: «Au 31 octobre, la valeur des permis de construction à Saint-Eustache s’élevait à 60,4 M$. Tout indique que cette valeur, en croissance pour une quatrième année consécutive, atteindra tout près de 88 millions de dollars au 31 décembre, en augmentation de plus de 13 M$ comparativement à l’an dernier et de quelque 24 M$ par rapport à 2009.»

Si Saint-Eustache s’est enrichie d’une centaine d’unités d’habitation cette année, le maire rappelle que le Plan métropolitain de développement et d’aménagement (PMAD) oblige la Ville à revitaliser certains secteurs avant de penser à agrandir son périmètre urbain.

En matière d’environnement, Pierre Charron a souligné les initiatives de la Ville pour stimuler des pratiques comme le recyclage, le compostage et la récupération des eaux de pluie. «Saint-Eustache est sur le point d’atteindre l’objectif de récupération de 70 % des matières récupérables exigé par le gouvernement du Québec», dit-il.

L’année 2012 aura été marquée par la tenue des Festivités 2012, au cours desquelles la Ville au souligné le 175e anniversaire de la bataille des Patriotes et les 250 ans du moulin Légaré. Soulignons aussi le renouvellement des protocoles d’entente avec les associations sportives. Sur le plan du transport en commun, le maire Charron a rappelé la position des élus de la couronne nord, qui estiment que la gouvernance et la priorisation des projets sont des problèmes qui doivent être réglés avant la question du financement, s’opposant à une solution qui passerait par l’augmentation de la taxe sur l’essence.

Pour conclure, M. Charron a présenté la rémunération des élus en 2012: pour le maire, 77 497,03 $ en salaire et 15 310 $ en allocation; pour les conseillers municipaux, la rémunération de base de 20 924,21 $ est assortie d’une allocation de 10 462,11 $. Un total de 3 639,04 $ en salaire et de 1 819,52 $ en allocation a été attribué, en 2012, pour les fonctions de maire suppléant.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top