- PUBLICITÉ -
Un succès d’organisation et de participation

(Photo Yves Déry) - Marc Lamarre, conseiller municipal et responsable du sport et du plein air de la Ville de Saint-Eustache, et la présidente d’honneur, Sarah Bernard, ont souhaité bonne chance aux jeunes participantes Marie-Soleil Bédard et Alexandra Octeau.

Un succès d’organisation et de participation

Festival de ringuette de Saint-Eustache 2010

Une large bannière avertissait le non-connaisseur dans le hall d’entrée de l’aréna Florian-Guindon: «La ringuette, ce n’est pas le hockey des filles!» Et le même non-connaisseur a eu tôt fait de s’en rendre compte.

Un chronomètre de 30 secondes qui n’arrête pas de descendre et de revenir au point de départ au gré des lancers vers le but adverse ou des revirements, des passes avant les entrées de zone et le respect du cercle de la gardienne de but ne sont que quelques-unes des règles qui font de la ringuette un sport totalement différent du hockey.

Le même néophyte reste tout aussi admiratif devant la sûreté et la rapidité du coup de patin, la précision des lancers et l’excellent contrôle de l’anneau exercé par les adeptes de ce sport. Un gros changement avec le «garrochage de puck» dans le coin et la course effrénée pour le récupérer…

Toute la semaine passée durant, 64 équipes divisées en 16 poules différentes se sont arraché le droit de participer aux finales de ce dernier dimanche. Sur les 32 positions convoitées, l’Association de ringuette de Saint-Eustache a réussi à placer huit de ses équipes et celle de Deux-Montagnes, deux. Des huit finales auxquelles elles ont participé, les Eustachoises ont remporté deux bannières de championne, 7-3 contre Laval dans le junior C (14-15 ans) et 3-1 dans le novice A division B (8-9 ans). De leur côté, les porte-couleurs de Deux-Montagnes ont été parfaites remportant les deux finales dans lesquelles elles ont été impliquées, 4-3 contre Saint-Eustache dans le novice A division A (8-9 ans) et 3-1 contre Repentigny chez les benjamines B (12-13 ans).

Mission accomplie

Le coordonnateur principal du Festival 2010, Luc Bédard, s’est dit très satisfait du déroulement de la semaine: «Nous avons eu un petit inconvénient au niveau d’un bris d’équipement à l’aréna Paul-Tardif en début de semaine, mais nous avons rapidement remanié le calendrier pour devancer les heures des premiers matchs du week-end à 7 heures le matin. Toutes les équipes impliquées ont bien collaboré de sorte que nous n’avons éprouvé aucun retard tout au long du tournoi.» Bédard en a également profité pour remercier tous ceux et celles qui ont travaillé sans relâche durant cette semaine de compétition: «Un gros merci à toutes les participantes, au comité organisateur, à notre présidente d’honneur, aux nombreux et nombreuses bénévoles, statisticiens, chronométreurs, arbitres et tous les autres, sans oublier tout le personnel de la Ville qui a mis beaucoup d’empressement à non seulement régler le problème de bris de glace, mais aussi à nous assister tout au long de la semaine.» Une belle et exigeante semaine que l’Association de ringuette de Saint-Eustache a livrée avec panache.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top