- PUBLICITÉ -

L’hôtel de ville de Mirabel.

Un sixième budget sans augmentation de taxes foncières à Mirabel

La Ville de Mirabel a adopté un budget de 88 531 000 $ pour l’année 2019 qui, pour une sixième année consécutive sous la gouverne du maire Jean Bouchard, ne comporte aucune augmentation de taxes foncières pour les immeubles résidentiels, commerciaux et industriels.

«Élément central de notre budget, ce gel de taxes est d’autant plus impressionnant que la forte croissance de notre population a entraîné une hausse significative (7,2%) des dépenses de fonctionnement et d’opérations de la Ville», déclare le maire Bouchard, qui ajoute que «nous avions la ferme intention d’honorer notre promesse de ne pas augmenter le fardeau fiscal des citoyens en 2019, et nous y sommes arrivés».

Quatre versements

Il faut préciser que des permis pour plus de 1 125 logements supplémentaires ont été émis au cours de 2018. De plus, conscient que le contexte économique actuel pose des défis à de nombreux ménages, le conseil instaure, en 2019, une nouvelle mesure quant au paiement des taxes foncières qui pourront être acquittées désormais en quatre versements au lieu de deux.

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Projets 2019

Les taxes foncières et autres revenus de la municipalité permettront de réaliser divers projets en 2019. Tout d’abord, au chapitre des transports collectifs, le début des travaux préparatoires à l’implantation de la gare, secteur de Saint-Janvier. Concrètement un lien routier sera aménagé entre les rues Charles et Victor au-dessus de la rivière Sainte-Marie. De plus, des travaux de réaménagement seront amorcés à l’intersection du boulevard du Curé-Labelle et de la rue Victor afin d’assurer la fluidité de la circulation.

La Ville espère aussi pouvoir procéder à la réfection de la rue Saint-Simon, entre les rues de la Sablière et Henri-Piché, et de la route Sir-Wilfrid-Laurier (route 158), entre les rues du Défricheur et Saint-Simon. Des pressions continueront d’être exercées quant au prolongement de l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50.

La Ville consacrera également des investissements majeurs de 7,9 millions de dollars sur l’ensemble de son vaste réseau routier, dans le cadre de son programme de pavage. De cette somme, 6,5 millions seront payés sans emprunt, à même le fonds de roulement.

Loisirs et éducation

En plus de remettre aux normes l’actuelle glace de l’aréna du complexe du Val-d’Espoir, la Ville compte se prépare à la construction d’une toute nouvelle glace, comprenant un amphithéâtre de 1 000 places. De plus, un tout nouveau parc sera instauré dans le secteur de Saint-Canut.

Le Conseil de ville continuera à travailler de concert avec la Commission scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles pour faire progresser les dossiers d’une école primaire et d’une école secondaire dans le secteur de Saint-Augustin, alors que se prépare la construction d’une école primaire dans le secteur du Domaine-Vert Nord.

Le maire Bouchard tient à préciser relativement à l’utilisation des revenus que «nous n’avons pas le plein pouvoir sur la totalité des taxes foncières recueillies. En fait, nous devons verser plus de 3 310 000 $ à la Communauté métropolitaine de Montréal, qui les utilise notamment à des fins de logement social, de planification métropolitaine et de gestion du territoire, ainsi qu’à l’Autorité régionale de transport métropolitain, qui dessert le Grand Montréal en matière de transport collectif. »

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top