- PUBLICITÉ -
Un rêve de petit gars pour Jonathan Laporte

Jonathan Laporte s’est lancé en affaires avec assurance et confiance.

Un rêve de petit gars pour Jonathan Laporte

Jeune entrepreneur

GENS D'AFFAIRES D'ICI
Nouvellement entrepreneur, le Marthelacquois d’origine Jonathan Laporte a lancé son entreprise il y a bientôt un an. Il s’agissait plus ou moins d’un rêve de petit gars que de devenir son propre patron.

«J’aime pouvoir suivre ma propre philosophie, celle de servir d’abord le client», mentionne-t-il. C’est avec optimisme qu’il répond aux besoins de sa clientèle lorsque celle-ci éprouve des problèmes informatiques.

Âgé de 26 ans, Jonathan Laporte a réellement songé à fonder son entreprise en lançant une boutade. «Notre maison était à vendre. J’ai dit à ma conjointe, si on ne vend pas, dans deux ou trois ans, je voudrais l’hypothéquer de nouveau pour pouvoir ouvrir mon commerce. Nous avons décidé d’arrêter la vente de la maison», raconte-t-il.

Il avoue avoir déjà songé à devenir son propre patron, il y a quelques années, mais trouvait alors qu’il avait encore des croûtes à manger. Lorsqu’il s’agit de dépannage informatique, d’installation de serveurs ou de gestion de réseau en entreprise, le travail est plus complexe que pour un ordinateur de domicile, convient-il. Lorsqu’il a réalisé que ce n’était plus un problème pour lui, il s’est dit qu’il était prêt à faire le saut.

Son entreprise a été créée officiellement le 28 février 2011. Il a commencé en travaillant de la maison tout en conservant son emploi dans une boutique de services et produits informatiques à Mascouche. Solutions informatiques JL a finalement eu pignon sur rue, sur le chemin d’Oka, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, le 3 octobre dernier. Il n’y avait personne qui offrait des services de soutien informatique résidentiel et commercial à l’ouest de Saint-Eustache, fait-il remarquer.

Pour lancer l’entreprise, celui qui détient une attestation d’études collégiales en administration de réseaux informatiques a pu compter sur les conseils de son oncle travailleur autonome et de son ancien patron de la boutique de Mascouche. «Le travail d’entrepreneur, c’est comme je pensais. Je suis même étonné parce que je croyais que ce serait plus difficile. Je n’ai pas de patron au-dessus de moi, alors, je dois gérer les problèmes qui se présentent, mais ça va bien», estime-t-il.

Jonathan Laporte admet que d’être entrepreneur, c’est de vivre dans l’insécurité. «On se demande toujours ce qui va se passer si ça ne fonctionne pas, mais je remarque une progression, mois après mois. Depuis décembre, on entre dans nos frais. Je ne me donne pas de salaire, mais c’est déjà excellent», croit-il.

Selon lui, pour réussir en affaires, il faut offrir un bon service à la clientèle et être patient avec cette dernière. Pour l’instant, il est le seul employé et voit à tout, avec un peu d’aide de sa conjointe, Lorraine Patenaude. Il prévoit toutefois embaucher une personne, cet été, pour lui permettre d’avoir une journée de congé de plus par semaine et pouvoir compter sur quelqu’un pour le remplacer à la boutique lorsqu’il doit se rendre chez un client.

D’ici deux ans, il aimerait pouvoir proposer des services de soutien technique téléphonique à ses clients. Il entend également être encore plus présent dans le secteur commercial.

 

(Encadré)

Nom du propriétaire: Jonathan Laporte

Nom de l’entreprise: Solutions informatiques JL

Date de création: 28 février 2011

Nombre d’emplois: 1

Sphère d’activité: produits et services informatiques, résidentiel et commercial

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top