- PUBLICITÉ -
Un premier TéléDon de 85 926 $

Photo Pierre Latour - Les deux animateurs de plateaux, Dany Dubé et Emmanuel Auger, avec les animateurs Isabelle Racicot et Éric Salvail.

Un premier TéléDon de 85 926 $

Fondation Hôpital Saint-Eustache

C’est un premier TéléDon réussi qu’ont livré les organisateurs, bénévoles, artistes et animateurs, le vendredi 27 avril dernier, au Grand théâtre Olympia de Deux-Montagnes. Au final, l’événement, autour duquel se sont rassemblés près de 1 000 spectateurs et une pléiade d’artistes, aura permis d’amasser 85 926 $ sur un objectif de 100 000 $, au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache.

«Nous sommes très contents. C’est une première édition et tout le monde s’est vraiment impliqué dans l’organisation», s’est réjoui Hélène Chrétien, directrice au développement à la Fondation, au lendemain de l’évènement. La soirée était aussi diffusée en direct sur les ondes de TVBL, à compter de 19 h.

Animé par Isabelle Racicot et Éric Salvail, le TéléDon des Laurentides s’est rapidement transformé en véritable feu roulant alors que de nombreux artistes de tous genres se sont succédés sur la scène, de Jacinthe à Michèle Richard, en passant par les Petites Tounes, Alfa Rococo, Caracol, Laurence Jalbert, Marco Calliari, Marie-Chantal Toupin, le groupe SENS et le Block Note Big Band et ses 18 musiciens, et autres.

Parmi les artistes invités se trouvaient également le comédien Emmanuel Auger, lee commentateur sportif Dany Dubé, aussi porte-parole de la Fondation, et le directeur du Service des loisirs et des services communautaires de la Ville Deux-Montagnes, Martin Piché, qui ont agi ce soir-là à titre d’animateurs de plateaux.

Pendant la soirée, de nombreuses capsules tournées à l’Hôpital de Saint-Eustache ont aussi été présentées afin de montrer concrètement l’utilisation de l’argent amassé par la Fondation, et comment la réalité quotidienne des médecins et leurs patients s’en trouve touchée. Comme l’acquisition d’un appareil à résonnance magnétique à laquelle la Fondation a contribué à hauteur d’un million de dollars. «Nous avons aussi acquis plusieurs équipements pour la pédiatrie», a ajouté Mme Chrétien.  

Soulignons que le TéléDon des Laurentides a aussi servi de lancement à la campagne majeure de financement de la Fondation 2011-2015, au terme de laquelle on espère amasser huit millions de dollars, essentiellement pour trois projets: l’aménagement d’une salle de traumatologie et d’une nouvelle urgence, l’ajout de la médecine nucléaire et l’acquisition de divers équipements de haute technologie.

Parallèlement au volet spectacle, rappelons qu’une centrale téléphonique avait pour l’occasion été aménagée dans les locaux de Systèmes d’eau Eagle, à quelques rues du Grand théâtre Olympia. C’est là que les bénévoles, sous la gouverne de Louise Lebeuf, recevaient les appels des gens et inscrivaient les dons avant que ceux-ci ne soient comptabilisés par Mmes Estelle Desjardins et Josée Marion.

Rappelons en terminant que l’organisation de ce premier TéléDon portait la signature de Natacha Brisson, Peggy Béland, Diane D. Lavallée, Hélène Chrétien et Jean-François Cardin. L’équipe espère organiser un TéléDon par année.

 

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top