- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Un ouvrage pour voir la crise de l’intérieur

La Crise d’Oka: Au-delà des barricades

Il y aura maintenant plus de 23 années qui se seront écoulées depuis cet «été des Indiens», la crise d’Oka, et pourtant le sujet continue d’intéresser les observateurs comme s’il s’agissait toujours d’un sujet d’actualité encore brûlant.

C’est notamment le cas d’une candidate au doctorat de l’Université Laval, à Québec, Émilie Guilbault-Cayer, qui signe le livre La Crise d’Oka: Au-delà des barricades, un ouvrage de 204 pages publié par les Éditions du Septentrion.

Ce document qui se veut une étude en trois chapitres tente de faire la lumière sur un conflit qui est venu influencer radicalement la nature des relations entre l’État québécois et les Autochtones de la province.

«L’idée derrière l’analyse que je fais des événements, c’est d’en obtenir une perspective plus large, une meilleure vue d’ensemble et de poser un regard nouveau au bénéfice du lecteur», explique lors d’une entrevue téléphonique, Émilie Guilbault-Cayer.

Ses recherches s’inscrivent principalement dans le champ de la culture politique canadienne et des relations entre l’État et les Autochtones durant la période contemporaine. Son intérêt se porte en particulier sur les discours des responsables politiques et aux mutations dans les attitudes des gouvernements face aux revendications amérindiennes.

Pour approfondir son analyse, l’auteure a passé d’innombrables heures à scruter avec minutie les archives de presse sur le sujet. «Le cœur de ma recherche s’est également effectué en visionnant les débats à l’Assemblée nationale qui traitaient de la question. Cela a mené justement à mieux comprendre cette crise sans précédent de la façon qu’elle était vécue de l’intérieur», mentionne la jeune femme.

L’approche ou angle utilisé pour réussir à soutirer des avenues de réponse sur la crise et ses répercussions est celle du trinôme diagnostic-pronostic-thérapie. Comme l’explique l’auteure, un tel processus scientifique a eu pour effet d’identifier une certaine continuité dans les décisions prises par les dirigeants de l’époque afin d’en venir à une résolution de situations conflictuelles et de dévoiler les motivations et réflexions qui ont provoqué ces actions afin d’ultimement mieux saisir tous les tenants et aboutissants de la gestion des revendications amérindiennes.

L’ouvrage La Crise d’Oka: Au-delà des barricades est en vente dans les librairies au coût de 20,95 $ ou disponible en téléchargement en formats PDF ou EPUB sur le site Web des Éditions du Septentrion, à l’adresse [www.septentrion.qc.ca].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top