- PUBLICITÉ -
Un octroi de 7 531 $ pour le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes

(Photo Michel Chartrand) - Anick Dumontet, Andréa-Caroline Aguirre, Roch Martel, directeur général du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, Diane Lavallée, Fondation de l'Hôpital de Saint-Eustache, Luce Pelletier, infirmière clinicienne à l'unité des naissances et Jasmin Roy

Un octroi de 7 531 $ pour le CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes

Opération Enfant Soleil

La tournée des octrois d’Opération Enfant Soleil s’est arrêtée à l’Hôpital de Saint-Eustache le 8 mars dernier pour verser la somme de 7 531 $ au CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes. Anick Dumontet et Jasmin Roy étaient présents à la conférence de presse pour officialiser la remise qui servira à l’acquisition d’un insufflateur néonatal servant à ventiler les nouveau-nés avec une pression constante.

Ce montant a été amassé lors du dernier Téléthon Opération Enfant Soleil auquel sera ajoutée une somme 5 996 $ par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. Cette bonification permettra l’achat d’équipement pédiatrique en vue d’un retour plus rapide des nouveau-nés en région. L’acquisition d’un tire-lait et d’un moniteur d’apnée pour la surveillance des bébés en détresse respiratoire est prévue.

Les deux animateurs, Jasmin Roy et Anick Dumontet étaient visiblement ravis d’être porteurs de ces bonnes nouvelles. «Ça nous touche de voir où va l’argent et de rencontrer les enfants malades dans les hôpitaux», a confié Jasmin Roy au public présent. Anick Dumontet a également souligné le courage des enfants aux prises avec la maladie.

Sylvie Levasseur, coordonnatrice aux communications d’Opération Enfant Soleil, a présenté une invitée spéciale: «Elle est une source d’inspiration», a-t-elle dit avant d’inviter l’Enfant Soleil des Laurentides, Andréa-Caroline Aguirre à prendre la parole.

Arrivée au Québec depuis le Mexique à 8 ans et maintenant âgée de 12 ans, cette jeune résidente de Boisbriand est atteinte du syndrome de Bartter. Une maladie à ses reins qui ne retiennent plus les nutriments comme le calcium et qui lui cause, entre autres, de graves infections urinaires. Les trois opérations coûteuses effectuées au Mexique, ont laissé à Andréa-Caroline plusieurs cicatrices.

 «On a tout perdu dans les soins hospitaliers: l’auto, la maison et le travail», raconte-t-elle. Cette jeune fille généreuse de ses sourires va beaucoup mieux aujourd’hui grâce aux soins qu’elle a reçus au Québec. «L’année dernière, j’ai fait 14 infections urinaires et cette année aucune! Je peux maintenant vivre ma vie de vrai enfant, faire les sports que je veux et aller coucher chez des amies» partage-t-elle visiblement réjouie.

Plusieurs partenaires de la région étaient également présents. Leurs initiatives pour Opération Enfant Soleil ont chaleureusement été soulignées. On a pu entendre le témoignage touchant de Geneviève Charbonneau, pharmacienne propriétaire d’un Familiprix, qui a elle-même un enfant malade.

Des jeunes de l’école Le Trait d’Union étaient présents pour parler de leurs activités de financement. L’Association motocycliste Randonnée du Bonheur, qui organise des randonnées, a remis depuis 2010, 5 000 $. Christian Côté, de Bain Magique, a remis cette année un montant de 45 000 $, une contribution provenant des employés.

Opération Enfant Soleil a versé, à ce jour, pour la région des Laurentides un montant totalisant 661 455 $. Sylvie Levasseur souligne que «Si on peut aider avec des équipements pour faciliter le retour des enfants près de chez eux et favoriser leur guérison, pour nous, c’est essentiel et ça nous fait plaisir de pouvoir le faire.»

.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top