- PUBLICITÉ -
Un nouveau groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes

L’équipe du comité de coordination du groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes est formée de Marielle Gratton, Maud Ducharme, Sophie Alexandre, Manon Perrault, Yvan Piché, coordonnateur, Micheline Piché, Jules Bussières et FrancineGagné. Absente: Nancy Quinn.

Un nouveau groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes

Les petits frères des Pauvres

L’organisme Les petits frères des Pauvres a annoncé que les personnes âgées de 75 ans et plus de la région, vivant seules ou isolées, peuvent désormais compter sur le soutien d’une équipe de bénévoles avec l’inauguration du groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes.

Cette annonce a été faite à la Maison Juliette-Huot, située à Oka, en présence de la comédienne Béatrice Picard, marraine provinciale des petits frères des Pauvres, de Lise Beaudoin, directrice de la fraternité des petits frères des Pauvres de Montréal, de Yvan Piché, coordonnateur du groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes, et de plusieurs représentants d’organismes.

Si l’organisme devenu international a été fondé à Paris en 1946, Les petits frères des Pauvres fête ses 50 ans cette année au Québec à titre de corporation. La fraternité de Montréal a donc vu le jour en 1962 alors que les fraternités localisées à Québec et Sherbrooke, ainsi que la Maison Juliette-Huot, à Oka, célèbrent leurs 25 ans. Cinq groupes Amis sont aussi actifs en région et celui du Lac-des-Deux-Montagnes devient donc le sixième en opération.

Pour ce qui est de la Maison Juliette-Huot, située au 440, chemin Saint-Michel, en bordure du lac des Deux Montagnes, elle est utilisée pour accueillir en vacances les personnes âgées seules communément appelées Vieux Amis.

«Les Vieux Amis viennent de partout du Québec dans cette belle maison. On se disait que les petits frères des Pauvres devaient s’imprégner chez vous afin de s’occuper des gens seuls de votre région», a commenté Lise Beaudoin, de la fraternité de Montréal.

D’ailleurs, la directrice générale des petits frères des Pauvres, Caroline Sauriol, en a rajouté par le biais d’un message texte: «De nombreux bénévoles et des employés dévoués provenant du coin ont d’ailleurs égayé les séjours de vacanciers qui repartaient ensuite chez eux le cœur plus léger. Vous contribuez donc à notre belle œuvre depuis longtemps.»

L’instauration d’un groupe Amis du Lac-des-Deux-Montagnes s’inscrit dans le plan quinquennal des petits frères des Pauvres, dont le but est d’élargir encore davantage sa présence sur tout le territoire québécois.

Avec le slogan Marchands de bonheur depuis 50 ans,l’organisme compte sur l’appui de plus de 1 100 bénévoles qui développent des relations d’amitié et accompagnent un total de 880 personnes âgées seules. De ce fait, les bénévoles contribuent à briser l’isolement en créant autour des Vieux Amis une famille engagée et fidèle jusqu’à la fin de leur vie.

«Les gens seuls ont besoin de support. L’homme et la femme ne sont pas faits pour vivre seuls. Ils ont besoin de chaleur humaine. Si tout le monde pouvait se donner la main, on pourrait avoir un monde meilleur», a commenté la marraine provinciale et comédienneBéatrice Picard.

Selon Yvan Piché, la région a besoin d’un tel service: «Ça répond très certainement à un besoin, puisque nos statistiques démontrent que nous avons 4 800 citoyens âgés de 75 ans et plus, dont 65 % sont des femmes et 35 % des hommes.»

Les premières actions du nouveau groupe Amis seront la recherche de bénévoles pour l’accompagnement et l’implication auprès des organismes en lien avec les aînés. L’œuvre des petits frères des Pauvres est rendue possible grâce à la générosité du public et la tenue d’activités-bénéfice. Pour plus d’information, contactez le 450-983-3903 ou visitez le site [www.petitsfreres.ca].

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top