- PUBLICITÉ -
Un jeûne pour comprendre la faim dans le monde

(Photo Michel Chartrand) - Une quarantaine de jeunes de la paroisse Sainte-Marie-du-Lac participeront à un jeûne de 30 heures, les 6 et 7 mars. Le but: amasser des fonds pour l’organisme Habitat pour l’humanité. Nous reconnaissons Christian Deslauriers, Jessica Hamel, Donald Tremblay, curé de la paroisse, et Mathieu Deslauriers.

Un jeûne pour comprendre la faim dans le monde

Jeûne jeunesse 2009 pour Habitat pour l’humanité

Imaginez passer 30 heures sans manger. La seule chose que vous avez le droit de mettre dans votre bouche est de l’eau. Avez-vous une idée de la sensation que cela peut procurer tant au corps qu’à l’esprit? Une impression de vide envahit tout le corps et la tête. Selon certains, le jeûne permet de réfléchir sur ce qui nous entoure.

Ce défi de jeûner 30 heures est l’expérience que vont vivre une quarantaine de jeunes adolescents des groupes de pastorale jeunesse de la paroisse Sainte-Marie-du-Lac, les 6 et 7 mars prochain. «Jeûner permet de sensibiliser les jeunes à la faim dans le monde», mentionne Christian Deslauriers, coordonnateur jeunesse.

Pourquoi jeûner? «Le jeûne est une occasion de se renouveler spirituellement par la prière et la réflexion. Pratiquer un jeûne permet de prendre conscience du problème de la faim qui affecte tous les jours de nombreuses personnes un peu partout dans le monde», confie Donald Tremblay, curé de la paroisse.

Pour cette troisième édition, les fonds recueillis iront à l’organisme Habitat pour l’humanité, région des Deux-Montagnes. «Dans les années passées, l’argent récolté lors des jeûnes jeunesse a aidé un projet d’école pour les enfants de chiffonniers au Caire et pour aider l’Association Saint-Camille qui travaille avec des personnes souffrant de maladie mentale en Afrique de l’Ouest. Cette année, l’aide sera plus locale, venant supporter le projet d’Habitat pour l’humanité, de bâtir sa première maison dans notre MRC», précise le curé Tremblay.

Au cours des heures de jeûne, les jeunes seront invités à écouter différents intervenants et conférenciers. Ils dormiront également ensemble dans le sous-sol de l’église Saint-Agapit, à Deux-Montagnes. «Nous avons comme objectif d’amasser entre 4 000 à 5 000 dollars pour Habitat pour l’humanité. Le plus difficile dans le jeûne, ce sont les dernières heures», confie Mathieu Deslauriers, participant pour sa troisième année.

Le jeûne est ouvert à tous les jeunes de niveau secondaire, au cégep ou à l’université. L’activité débutera le vendredi 6 mars, à midi, au sous-sol de l’église Saint-Agapit, à Deux-Montagnes, et se terminera le samedi 7 mars, à 18 heures. Pour plus d’information ou pour vous inscrire, veuillez contacter Christian Deslauriers, coordonnateur jeunesse, en composant le 450-473-9877.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top