- PUBLICITÉ -

Image par StartupStockPhotos de Pixabay.jpg – L’équipe du CJEDM offre aux 16 à 35 ans demeurant dans la MRC Deux-Montagnes un accompagnement gratuit et personnalisé dans leur cheminement vers l’emploi et les études.

Un financement de 173 475 $ pour le Carrefour jeunesse-emploi

La députée de Mirabel, Sylvie D’Amours, et le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, ont annoncé, au nom du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, un financement de 173 475 $ pour les mois de juillet 2021 à mars 2022, notamment pour soutenir la mission globale du Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Deux-Montagnes ((CJEDM).

Ce financement découle de la signature d’une nouvelle entente de principe entre le ministre Jean Boulet et les carrefours jeunesse-emploi (CJE). Cette entente établit les bases d’un nouveau mode de collaboration entre les CJE et le gouvernement du Québec afin d’offrir aux jeunes l’occasion de développer leur plein potentiel.

Plus précisément, l’entente permet la création du Programme de soutien financier des carrefours jeunesse-emploi (PSCJE), qui permettra notamment la réalisation de leur mission en garantissant un financement adapté aux interventions à mener auprès des jeunes. Ce programme prévoit deux volets de financement, l’un en soutien à la mission globale et l’autre en ententes de subvention pour des activités spécifiques.

À ce financement pour le CJE de la MRC de Deux-Montagnes s’ajoutent 169 700 $ pour 2021-2022 en vertu du programme Créneau carrefour piloté par le Secrétariat à la jeunesse.

«Une entente historique»

«Cette entente historique est le résultat d’une collaboration exemplaire pour revenir au cœur de la mission fondamentale des CJE. Collectivement, nous avons le devoir de participer activement à l’amélioration du soutien offert à nos jeunes, d’autant plus que le contexte de la pandémie les a particulièrement affectés. Cette entente que nous avons ratifiée est un geste fort de notre gouvernement à l’égard de la mission des CJE. C’est ce que nous faisons aujourd’hui en annonçant un financement au CJE de la MRC de Deux-Montagnes. Les besoins en matière de main-d’œuvre sont criants, et nous nous donnons les moyens d’agir concrètement, afin que nos jeunes aient notamment accès à des services, pour les guider dans leurs parcours personnels et professionnels. Notre objectif commun est certainement de pouvoir leur offrir une solution pour qu’ils puissent se développer et participer activement à la société», d’indiquer, dans un communiqué de presse, le ministre Jean Boulet.

«Par cette entente historique, notre gouvernement donne à tous les jeunes un accès aux services des CJE. Il s’agit d’un geste important qui leur permettra de participer pleinement à la société et d’atteindre leurs buts professionnels et personnels. Les 110 CJE du Québec sont un levier incroyable pour faciliter l’accès à un emploi et mieux s’orienter dans les différentes sphères de la vie. Cette annonce est directement intégrée dans la vision des objectifs de notre plan d’action jeunesse, dévoilé le mois dernier», d’ajouter Samuel Poulin, député de Beauce-Sud et adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)

«Une très belle nouvelle pour les jeunes»

«Les CJE jouent un rôle de premier plan pour les services directs aux jeunes. Il est impératif de leur offrir tout le soutien dont ils ont besoin, surtout dans un contexte économique où les défis se multiplient pour les jeunes. Je salue le travail de l’équipe du CJE de la MRC de Deux-Montagnes, un précieux partenaire de l’action gouvernementale», de mentionner de son côté, la député Sylvie D’Amours.

«C’est une très belle nouvelle pour les jeunes du territoire de la MRC de Deux-Montagnes. Il s’agit d’un appui financier important qui permettra au CJE de la MRC de Deux-Montagnes d’accueillir et d’accompagner les jeunes dans leurs démarches d’intégration personnelle, sociale, citoyenne et économique dans notre région», de renchérir le député Benoit Charette.

«Le Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Deux-Montagnes tient à remercier sincèrement le gouvernement de permettre aux carrefours jeunesse-emploi du Québec de retrouver leur ADN, soit de pouvoir accueillir tous les jeunes adultes qui ont besoin de ses services. La consolidation du partenariat avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale démontre la confiance que le gouvernement nous témoigne en nous permettant de concevoir un plan d’action local pour répondre aux besoins et aux aspirations des jeunes de notre territoire en complémentarité avec les services du milieu», de conclure, enfin, Dominique Gagnon et Lyne Doth, président et directrice générale du CJE de la MRC de Deux-Montagnes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top