- PUBLICITÉ -
Un dernier tour d’horizon pour l’Équipe Paule Fortier

(Photo Michel Chartrand) - Tous les candidats de l’Équipe Paule Fortier étaient présents pour le dernier point de presse de la campagne électorale: Michel Tremblay, Catherine Giguère, Nancy Buswell, Benoît Roy, Pierre Hamelin, Daniel Roby, Luc Renaud, Marcelle Giroux, Francyne Auger, Paule Fortier et Marcel Gosselin.

Un dernier tour d’horizon pour l’Équipe Paule Fortier

Élections municipales à Saint-Eustache

Pour son dernier point de presse de la campagne électorale, la candidate à la mairie de Saint-Eustache, Paule Fortier, accompagnée de son équipe de candidats, a dressé le bilan de ses engagements électoraux en vue du scrutin du 1er novembre. «La force de notre équipe a fait toute une différence dans la campagne électorale», a estimé la candidate à la mairie, visiblement satisfaite du déroulement.

Après huit semaines de campagne électorale à parcourir les rues de la ville afin de faire connaître ses engagements électoraux ainsi que les gens de son équipe, Mme Paule Fortier a dit avoir remarqué un manque de vision de l’administration sortante. «Les citoyens dans le porte-à-porte nous parlent du manque de vision de l’ancienne administration en construisant deux complexes sportifs sans subvention ni aide gouvernementale», a-t-elle dit.

Pour les membres de l’Équipe Fortier, s’ils sont élus, ceux-ci s’engagent à respecter la capacité de payer des citoyens de Saint-Eustache, et ce, sans alourdir le fardeau financier de la Ville. «Nous allons nous assurer d’être présents et de respecter la capacité de payer des citoyens de Saint-Eustache», a confié la candidate à la mairie.

Au chapitre de ses engagements, l’Équipe Fortier a rappelé l’importance que l’ensemble des candidats accorde au patrimoine historique et culturel de Saint-Eustache. Faisant référence au dossier de l’église mère, située dans le Vieux-Saint-Eustache, Paule Fortier s’est dite prête à s’impliquer pour sauver l’église. «Notre richesse patrimoniale et historique nous tient à cœur. Il ne faut pas seulement sauver l’église, il faut aussi s’impliquer pour sa mise en valeur», a lancé la candidate à la mairie, accusant l’équipe adverse de manquer de vision et de leadership dans le dossier. En guise de solutions, l’Équipe Fortier propose d’introduire une vie culturelle à l’intérieur de l’église, et de rehausser la vitalité du Vieux-Saint-Eustache.

Dans le même sens, la candidate à la mairie questionne le choix de l’administration sortante pour le choix du site de la future bibliothèque municipale. Selon Paule Fortier, dans son porte-à-porte, plusieurs citoyens se sont dits inquiets du choix de l’emplacement. Parmi les raisons évoquées, la candidate parle du manque d’espaces de stationnement, de la circulation abondante, et de l’aspect retiré du site. «Il va falloir revoir le projet de la bibliothèque dans son ensemble. Est-ce que l’emplacement est idéal?», a-t-elle questionné.

Finalement, Paule Fortier s’est dite choquée de constater que le maire sortant, Claude Carignan, a décidé de s’impliquer dans la campagne électorale. «Les citoyens nous appellent pour dénoncer la situation. Comment un sénateur en poste qui touche un salaire de 132 000 $ payé par les contribuables peut s’impliquer dans une élection municipale? Il y a un manque de leadership à la mairie. Les citoyens sont en droit de se demander qui est le véritable maire», a dénoncé Paule Fortier.
«Le 1er novembre, les électeurs de Saint-Eustache ont le choix de faire un vote pour le changement. Aussi, d’élire la première femme à la mairie de Saint-Eustache», a conclu Paule Fortier, profitant de l’occasion pour remercier l’ensemble des membres de son équipe pour leur implication.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top