- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Un bilan de session synonyme de surplace

Selon Denise Beaudoin

La députée de la circonscription de Mirabel, Me Denise Beaudoin, accorde une faible note au gouvernement à la suite de la dernière session législative, car selon elle «les Libéraux ont proposé à la population du surplace, un programme législatif hésitant et un refus systématique de déclencher une enquête publique sur l’industrie de la construction, réclamée par la majorité de la population.»

La députée Beaudoin estime que le gouvernement a fait la sourde oreille aux propositions déposées par le Parti québécois. «Nous souhaitions que les pharmaciens aient plus de pouvoirs, pour désengorger les listes d’attente dans les urgences et favoriser le partage des compétences entre les professionnels de la santé.»

C’est d’ailleurs en tant que porte-parole pour l’opposition officielle en matière de Lois professionnelles que la députée de Mirabel est intervenue auprès du ministre de la Santé pour qu’un projet de loi soit déposé, devant remédier au plus vite à cette situation.

«Nous avons proposé la mise en place de mesures pertinentes et le dépôt d’un plan d’urgence pour affronter la situation et les cas de négligence envers les aînés, mais le gouvernement préfère le statu quo», déplore-t-elle.

Au niveau de la circonscription, Me Beaudoin a appuyé la promotion de l’agrotourisme et a participé à un certain nombre d’activités des chambres de commerce de la région. «Plusieurs de nos producteurs agricoles sont au bord du gouffre avec des conséquences sociales et économiques catastrophiques, mais le gouvernement libéral ferme les yeux sur cette dure réalité», proteste Me Beaudoin.

Elle a également dénoncé le couperet dans l’octroi d’un million de dollars en nouvelles subventions provenant du Secrétariat à la condition féminine, qui était destiné aux organismes voués à l’amélioration de la condition des femmes. «À cet effet, j’ai interpellé la ministre de la Condition féminine, mais je crains que les organismes devront cesser leurs activités faute de financement adéquat.»

La députée Beaudoin a entamé une tournée des écoles dans le but d’appuyer les efforts et la détermination de nombreux élèves, soit dans leur rendement scolaire, soit dans leurs projets environnementaux. Elle a aussi continué d’apporter son aide à plusieurs organismes dédiés aux jeunes de la région.

La députée a réitéré son appui à la Coalition contre l’implantation d’une mine de niobium à Oka, de même qu’à SOS Déchets Groupe Enviro-Action qui demande encore une enquête sur le manque de transparence de la Régie Intermunicipale Argenteuil Deux-Montagnes concernant le mégasite d’enfouissement de Lachute.

Finalement, Me Beaudoin a réclamé du gouvernement plus de places en garderies pour la région. «J’assure mes commettants de ma volonté de continuer de travailler pour eux à la hauteur de leurs attentes», a-t-elle conclu.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top