- PUBLICITÉ -
Un bel hommage à Jacques Séguin

Le désormais retraité Jacques Séguin et sa conjointe Claudette, en compagnie d’élus de la région, qui ont voulu rendre hommage à l’ancien maire de Pointe‑Calumet.

Un bel hommage à Jacques Séguin

Ancien maire de Pointe-Calumet

Plusieurs personnes se sont rassemblées le 17 mai dernier à l’Impéria Hôtel et Suites, à Saint-Eustache, pour souligner les 25 années de carrière politique de l’ancien maire de Pointe-Calumet, Jacques Séguin, qui a dernièrement pris sa retraite.

Les discussions étaient joyeuses parmi les invités lors de ce 6 à 8. Plusieurs maires et mairesses, conseillers municipaux et députés étaient, en effet, présents pour lever leur verre en l’honneur de M. Séguin.

Ce dernier a été conseiller municipal à Pointe-Calumet à partir de 1987, pour être ensuite maire de 1997 jusqu’à cet hiver. «L’ancien maire avant moi, André Soucy, m’a vu et il voulait m’avoir. Je l’ai suivi et j’ai adoré ça», s’est exprimé Jacques Séguin lorsqu’il a parlé de ses années de politique municipale.

Il se considère néanmoins un heureux retraité. «J’ai décidé que c’était terminé. Ma part a été faite. Je suis l’homme le plus heureux du monde: je fais des voyages avec ma femme», a-t-il révélé.

Lors de cette soirée, plusieurs sont venus prendre la parole pour rendre hommage à l’homme. La première a été Denise Beaudoin, députée de Mirabel, qui a signifié son regret de le voir partir, en soulignant que ses citoyens ont été très bien servis. «Je rends hommage à votre excellent travail et pour souligner toutes ces années, je vous remets la Médaille de l’Assemblée nationale bien méritée», a-t-elle dit à un Jacques Séguin touché par cette attention.

«Ça nous a pris par surprise quand tu as pris ta décision. Il faut savoir suivre son courant. Jacques Séguin était un homme de consensus et de compassion. J’espère que les gens de la municipalité vont comprendre sa décision. On ne peut pas faire autant d’années sans le support de sa femme. Merci pour tout ce que vous avez donné», s’est exprimé sincèrement le préfet suppléant de la MRC de Deux-Montagnes, Pierre Charron, également maire de Saint-Eustache.

Conseiller municipal à Pointe-Calumet, Normand Clermont a remercié l’ancien maire de sa présence et l’a qualifié d’homme de cœur, de rigueur et de fierté. «Il ne faut pas que tu manques un conseil, a-t-il souvent répété», a témoigné M. Clermont en souriant. «On va s’en rappeler comme un homme sensible au sort des familles de la région», a-t-il ajouté, avant de lui souhaiter ses bons vœux pour sa retraite et lui remettre des fleurs, un chèque de voyage et une sculpture d’un héron, réalisée par Pierre Alarie.

Par la suite, une lettre du premier ministre du Québec, Jean Charest, a été lue soulignant les réalisations, la gestion engagée et le côté rassembleur de M. Séguin.

Sonia Pollus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, a ensuite dévoilé la motion de son conseil municipal visant à remercier et saluer le travail de l’ancien maire voisin. «On le remercie pour son immense contribution au bénéfice de la collectivité», a-t-elle dit.

Mylène Freeman, députée d’Argenteuil-Papineau-Mirabel, était également présente pour lui remettre un certificat de la Chambre des communes «Il faut féliciter les élus municipaux qui travaillent dans l’ombre», a-t-elle commenté.

C’est un Jacques Séguin ému qui est venu s’adresser à la salle pour affirmer qu’il était très touché et qu’il a apprécié toutes ces années en politique municipale. Plusieurs personnes avaient les larmes aux yeux en venant le saluer ou le prendre dans leurs bras, lui et sa conjointe Claudette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top