- PUBLICITÉ -

Sandra Filopoulos, prête à réaliser son défi.

Tour CIBC Charles-Bruneau: Sandra a pédalé pour Séanne

En marge de la 25e édition du Tour CIBC Charles-Bruneau, qui se déroulait à distance du 3 au 9 juillet derniers et en présentiel, plus de 800 cyclistes ont roulé, le vendredi juillet dernier en Montérégie dans le but d’amasser des fonds pour mettre fin au cancer pédiatrique. Parmi eux, une famille de Lorraine avait décidé d’épouser la cause.

La Lorraine Sandra Filopoulos ne pouvait demeurer insensible à la situation de la jeune Séanne Thériault, de Saint-Eustache, en rémission depuis peu d’un cancer du foie de type D. C’est pour elle, mais aussi pour tous les enfants atteints d’un cancer, qu’elle a donc enfourché son vélo dans le cadre du Tour CIBC Charles-Bruneau. Elle a ainsi réalisé son défi dans les rues de Lorraine, en compagnie de Séanne, qui a aussi roulé à ses côtés pour l’occasion.

Sandra Filopoulos est bien placée pour comprendre l’importance d’amasser des fonds pour la recherche sur les maladies infantiles, elle qui est passée par toutes les émotions au moment de la naissance de son fils.

« Mon fils Emmanuel est né avec une malformation cardiaque. Sept jours après l’accouchement, il a été opéré à cœur ouvert. Je suis infirmière de formation et lorsque j’ai fait mon cours, il y a de cela 20 ans, ces bébés-là ne survivaient pas. Nous sommes chanceux de l’avoir en vie. Je l’appelle mon bébé miracle! »

Les nombreux séjours à l’Hôpital de Montréal pour enfants lui ont permis d’apprendre à connaître les membres du personnel. Elle siège sur le comité des soins intensifs de l’hôpital depuis quelque cinq ans et est aussi impliquée à la Fondation Charles-Bruneau depuis un peu plus de deux ans. Elle connaît les besoins.

« J’ai établi une relation de confiance avec le personnel qui traite les enfants malades à tous les jours. Ils sont merveilleux!», de dire Mme Filopoulos.

Quant au Tour CIBC, c’est une cause qui lui est chère.

« Mon fils n’a pas eu le cancer, mais comme parent, tu vis les mêmes émotions ! Ce sont des émotions que seuls les parents qui ont vécu de telles tragédies peuvent comprendre ».

La rencontre avec Séanne

C’est en lisant une lettre écrite par Séanne dans l’Infolettre de l’Hôpital de Montréal pour enfants, que Sandra Filopoulos a craqué pour la jeune fille. Elle a alors contacté la chef du département des soins intensifs pour lui demander d’être mise en contact avec la famille, bien que cette information soit habituellement confidentielle.

« On en voit plusieurs familles comme celle-là dans les infolettres, mais l’histoire de Séanne avait quelque chose de particulier et je voulais l’aider. Elle a été hospitalisée dans le même hôpital qu’Emmanuel, avec les mêmes membres du personnel. Je voyais une corrélation. C’est venu me chercher! », raconte Sandra Filopoulos.

D’abord mise en contact avec la maman de Séanne, les deux femmes ont tout de suite découvert qu’elles avaient des atomes crochus. C’est ainsi que Sandra Filopoulos s’est inscrite au Tour CIBC Charles-Bruneau, voulant en faire davantage pour Séanne.

« On le fait pour Séanne, pour son courage. Nous allons pédaler les deux familles ensemble, dans les rues de Lorraine, et terminer notre promenade à la maison par un barbecue. Bien que ce soit des cas bien différents, nous sommes deux familles qui avons vécu des émotions similaires», devait dire la résidente de Lorraine, un peu avant cette journée tant attendue.

La générosité de Sandra Filopoulos ne s’arrête pas là. Les événements qu’elle et sa famille ont vécus depuis la naissance de leur fils les ont tellement marqués qu’elle a depuis délaissé la profession d’infirmière pour lancer l’entreprise Filo Sport Pro, une entreprise familiale de laquelle elle se sert pour récolter des sommes pour différentes causes, dont l’Hôpital de Montréal pour enfants.

La recherche pour soigner les cancers pédiatriques a fait des pas de géants depuis 30 ans. À lui seul, le Tour CIBC Charles Bruneau a permis d’amasser 34 M$ depuis sa création. Après avoir amassé 5,35 M$ en 2019 et avoir fait une pause en 2020 en raison de la pandémie, on espère amasser un record de dons pour cette 25e édition.

Pour donner à Sandra Filopoulos, car il n’est jamais trop part pour le faire, il suffit de visiter le [tourccb.ca], de cliquer sur «faire un don», puis sur «un cycliste» et d’entrer son nom dans le moteur de recherche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top