- PUBLICITÉ -
Toi

L’enseignante Lynda Bonami a eu un impact très positif sur le développement de Mavrick Baron-Charbonneau. Aussi a-t-il tenu à lui rendre hommage.

Toi, t’as changé ma vie!

Récompenses aux lauréats

L’organisme Persévérons ensemble a procédé, lundi soir dernier, à sa deuxième remise de prix du concours Toi, t’as changé ma vie où l’on a récompensé quatre individus ayant rendu hommage à une personne-clé dans leur parcours de vie.

L’initiateur de ce concours, Francis Charron, de EMD construction, a raconté plus d’une fois avoir lui-même bénéficié du soutien d’une personne-clé à une période charnière de sa vie où il était démotivé. C’est ainsi que lui est venue l’idée de lancer ce concours, en collaboration avec une série de partenaires, dont le but est évidemment d’inciter les jeunes à persévérer dans leurs études.

Le concours a suscité l’intérêt de plusieurs personnes, qui ont vu leur histoire publiée sur le site Web de Persévérons ensemble. Depuis le printemps 2013, l’une d’entre elles gagne le prix mensuel et quatre gagnants ont été récompensés lors de la première remise de prix à la fin de l’été dernier. En tout, 10 000 $ en prix auront été remis aux 12 gagnants jusqu’à la soirée finale, en mai, où l’on dévoilera le nom du grand gagnant qui remportera un voyage à Hawaï.

Lundi soir dernier, au District 23, c’était au tour de Mavrick Baron-Charbonneau, Alexandre Gagnon, Cédrick Tremblay et Aurélie Lacoste de rendre hommage à une personne ayant influencé leur trajectoire de vie.

Enseignante au préscolaire à l’école Le Rucher, de Bois-des-Filion, Lynda Bonami était très fière qu’on souligne son apport dans le développement d’interaction sociale de Mavrick, un jeune garçon de six ans atteint de dyspraxie, qui était dans sa classe l’an dernier. «Ça me touche énormément; ça me donne une raison de continuer et fait que je garde ma passion pour mon métier», a confié celle-ci.

Ce n’est pas la seule enseignante à avoir laissé sa marque. Annie Ménard, professeure en art dramatique à l’école Saint-Gabriel, de Sainte-Thérèse, et Alain Paquette, qui enseigne au primaire à l’école alternative Le sentier, à Boisbriand, ont également reçu une reconnaissance d’anciens élèves.

M. Paquette était fort ému d’entendre son ancien élève Alexandre confier le rôle clé qu’il a joué alors qu’il était dans sa classe de deuxième année. «J’étais sur le point de redoubler ma 2e année, j’avais des difficultés à m’intégrer socialement et j’avais des troubles de concentration. Alain m’a aidé à avoir confiance en moi», a expliqué le jeune homme de 21 ans, de Prévost, qui poursuit ses études en médecine à l’université.

«Après 30 ans d’enseignement, c’est un beau cadeau (cet hommage). On ne réalise pas toujours l’impact qu’on peut avoir sur nos jeunes et c’est important de le réaliser», a commenté M. Paquette, après la remise des prix.

Valérie Lépine et Olivier Shareck, deux intervenants du Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville, ont quant à eux cru suffisamment en Cédrick Tremblay pour lui donner le goût de sortir des gangs de rue et surpasser son enfance difficile.

Mieux outillé, plus conscient de ses forces, celui-ci a participé à un stage de coopération humanitaire au Honduras pour ensuite devenir animateur à la Maison des jeunes des Basses-Laurentides. «Ils m’ont donné des ailes. C’est grâce à eux si je peux aider les jeunes, aujourd’hui», a-t-il confié avec émotion.

Le concours se poursuit jusqu’à la fin mars. Pour en savoir davantage: [www.perseveronsensemble.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top