- PUBLICITÉ -
Spa de la Rue: des massothérapeutes solidaires envers les plus démunis

Dans l’ordre

Spa de la Rue: des massothérapeutes solidaires envers les plus démunis

Ils s’appellent Céline, Claude, Étienne, Cynthia, Gérard, Josée, Julie ou encore Michel. Outre le fait qu’ils sont tous massothérapeutes, ils ont une cause en commune: ils offrent de leur temps à l’organisme communautaire Spa de la Rue créé et dirigé par Gérard Piquemal.

«Notre clientèle est composée de personnes âgées, ou encore à faible revenu. La mission de l’organisme est de leur offrir un massage», explique Céline Demers, une massothérapeute certifiée de la région.

Soulignons que la clientèle senior qui, en raison de leur perte d’autonomie fonctionnelle ou psychosociale, ne peuvent plus demeurer dans leur milieu de vie naturel reçoit des services de massothérapie par le biais de cette clinique solidaire.

Massages suédois, californien, shiatsu, taï, ostéopathie, soins énergétiques, soins de pieds, et même des conseils santé sont au programme du Spa de la Rue. D’une durée de 20 minutes, le massage comprend les pieds, les mains, les épaules, sur fauteuil, fauteuil roulant (en salle commune).

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Ces derniers souffrent généralement de maux de dos, de douleurs articulaires, de stress et d’insomnies.

Rive-Nord

Aussi, depuis le printemps, elles sont trois massothérapeutes certifiées à œuvrer sur la Rive-Nord au nom de l’organisme. On les a vues au Centre d’hébergement de Saint-Eustache, où elles ont proposé leurs services durant plusieurs heures aux bénéficiaires de l’endroit.

«Malheureusement, nous manquons de massothérapeutes qui pourraient investir de leur temps. La demande est là, mais nous avons besoin de bénévoles», mentionne Mme Demers qui rappelle qu’elles seront de retour au Centre d’hébergement de Saint-Eustache le jeudi 17 décembre prochain, dès 10 h.

S’inscrire

«Toi, le thérapeute, qui a choisi d’offrir la santé et le bien-être, tu ne t’enrichiras pas en te mettant au service de La Rue, mais la reconnaissance que tu liras, dans les yeux de La Rue, sera pour toi une bien plus grande satisfaction. Tu auras toi aussi l’impression de contribuer au plus grand bien d’un plus grand nombre. Viens avec nous ou imite-nous. Si l’aventure t’intéresse, rejoins-nous ou crée, toi aussi, un “Spa de la Rue”, Que ce soit à Paris, New-York ou bien Rio, fais que les plus déshérités aient, eux aussi, leur “SPA de la Rue”», peut-on lire sur le site de Spa de la Rue.

Pour en savoir davantage, il suffit de consulter le [www.spadelarue.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top