- PUBLICITÉ -
Situation financière à Sainte‑Marthe‑sur‑le-Lac: La mairesse Paulus lance un avertissement

La mairesse Me Sonia Paulus.

Situation financière à Sainte‑Marthe‑sur‑le-Lac: La mairesse Paulus lance un avertissement

La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac adoptera son budget 2014 à l’occasion d’une séance du conseil municipal qui se déroulera le mercredi 11 décembre prochain, à 19 h. La mairesse Sonia Paulus a cependant servi un avertissement à la séance du conseil municipal de novembre, sur les possibles impacts budgétaires d’une décision du gouvernement du Québec.

«Au cours des prochains jours, nous terminerons les derniers préparatifs afin de présenter un budget responsable et respectueux, a fait valoir la mairesse. Toutefois, ce budget pourrait être influencé par la décision du gouvernement du Québec de reconduire unilatéralement, sans discussion avec le monde municipal, l’entente sur le partenariat fiscal et financier en ne remboursant aux municipalités que 62,8 % des montants qu’elles auront versés en vertu de la taxe de vente du Québec. Pourtant, l’entente précédente prévoyait un remboursement à 100 % de la TVQ à compter du 1er janvier 2014. Cette décision occasionnera un manque à gagner pour la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Le gouvernement et les unions municipales poursuivent les discussions pour réduire les impacts sur les budgets des municipalités.»

Au chapitre des données financières, la Ville a conclu l’année 2012 en dégageant un excédent après affectation de 1,18 M$. «L’excédent 2012 s’explique principalement par des revenus plus élevés que ce qui avait été anticipé, notamment au chapitre des droits sur les mutations immobilières, des taxes foncières générales et des subventions gouvernementales», a expliqué Mme Paulus.

La dette à long terme se situait en 2012 à 15 483 171 $. «En baisse de 6,9 % par rapport à 2011 et de 33 % par rapport à 2006, a‑t‑elle rappelé. Le pourcentage d’augmentation de la dette de la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac est, encore une fois cette année, nettement inférieur à la croissance de sa RFU.»

Dans son rapport, Mme Paulus a mentionné une partie des éléments du Programme triennal d’immobilisations de 2012-2013-2014: investissement dans les espaces verts et dans les infrastructures routières, conclusion d’une entente avec le ministère des Transports pour un nouvel accès à l’autoroute 640 et mise en service de puits d’eau potable. Pour les années 2014-2015-2016, la Ville entend aussi investir notamment dans l’aménagement du boulevard des Pins et sa liaison avec la future entrée d’autoroute.

Au chapitre des indications préliminaires sur les états financiers consolidés de 2013, «l’état comparatif des revenus et des dépenses pour l’exercice 2013 montrait, au moment de rédiger ce rapport sur la situation financière, que la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac dégagerait un faible excédent budgétaire comparativement aux années antérieures, a indiqué la mairesse. Plus de détails sur la nature de ces états financiers consolidés seront présentés au printemps prochain.»

Mme Paulus a aussi présenté la rémunération des élus. En 2013, la fonction de mairesse donne droit à une rémunération de 42 667 $ et une allocation de 15 662 $. S’ajoute à cela 3 101 $, sur une base annuelle, pour ses fonctions à la MRC de Deux-Montagnes. Pour les conseillers municipaux, le salaire annuel s’établit à 12 962 $, auquel on ajoute une allocation de 6 480 $.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top