- PUBLICITÉ -
Situation financière à Saint‑Eustache: Un surplus anticipé de 300 000 $ en 2013

 Le maire de Saint-Eustache

Situation financière à Saint‑Eustache: Un surplus anticipé de 300 000 $ en 2013

Tout indique que la Ville de Saint-Eustache terminera l’année avec un surplus de 300 000 $, comparativement à 236 697 $ en 2012.

C’est du moins ce qu’a annoncé le maire Pierre Charron au cours de son discours sur la situation financière de la Ville, à la séance ordinaire du conseil municipal du mois de novembre.

«Les activités qui ont affecté le résultat à la hausse sont les permis de construction, le contrat pour les résidus domestiques dangereux (RDD) et les revenus de taxation, a expliqué M. Charron. Les activités qui ont affecté le résultat à la baisse sont le déficit des fonds de pension, les revenus des droits de mutation, les revenus des amendes et frais de cour et l’entente non effectuée pour le 911.»

Le programme triennal d’immobilisations prévoyait des investissements de 60,23 M$ pour les années 2013-2014-2015. Au chapitre des infrastructures, la Ville a fait des investissements de l’ordre de 20 M$ en 2013, dont la moitié a été payée grâce à l’obtention de subventions. «Nous avons investi de façon très importante en 2013, pour la réalisation de travaux d’asphaltage, de remplacement d’infrastructures souterraines, de travaux dans les parcs, au manoir Globensky, au moulin Légaré, ainsi que sur le chemin de la Grande-Côte, explique‑t‑il. Nous avons aussi finalisé la phase III de la promenade Paul-Sauvé, qui rejoint désormais la nouvelle bibliothèque, et complété l’installation du tout nouveau réservoir Daoust, pour permettre une meilleure desserte en eau potable aux résidences des quartiers Rivière-Nord et des Érables.»

À la fin de 2013, la Ville aura émis pour quelque 654 M$ de permis de construction. «Dans le secteur de la construction résidentielle, des projets de requalification sur le chemin de la Grande-Côte ajouteront encore 104 nouvelles unités de logement au parc immobilier, portant le total des nouvelles unités sur le territoire à 172. Deux projets commerciaux majeurs ont également vu le jour en 2013, soit la reconstruction du BMR sur la 25e Avenue et le projet Quattuo sur la rue Dubois», note M. Charron. La revitalisation sur le chemin de la Grande-Côte et les changements de zonage sur la partie sud du boulevard Arthur-Sauvé comptent aussi au nombre des réalisations.

À l’instar de plusieurs de ses collègues maires et mairesses de la Rive‑Nord, le maire Pierre Charron a mis en garde la population sur le manque à gagner relatif aux changements effectués à l’entente fiscale avec Québec: «Nous aurons à composer avec la décision du ministère des Affaires municipales de modifier unilatéralement l’entente sur le pacte fiscal, qui se traduit par un manque à gagner de 236 M$ pour l’ensemble des municipalités du Québec. Pour Saint-Eustache seulement, ce manque à gagner s’élève à 1,25 M$. De concert avec les municipalités, nous allons nous employer avec énergie à faire renverser cette décision.»

Notons finalement, au chapitre des salaires, que le maire et les conseillers reçoivent respectivement 79 046 $ et 21 342,70 $. Leurs allocations de dépenses respectives sont de 15 662 $ et 10 671 $.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top