- PUBLICITÉ -
Mirabel: Questions et réponses aux candidats

Simon Marcil est atteint d’un trouble bipolaire

Pointé du doigt par le National Post, lundi, pour ses nombreuses absences en Chambre au cours de la dernière année, le député de Mirabel, Simon Marcil, a affirmé mardi, sur sa page Facebook, être atteint d’un trouble bipolaire.

Aux gens de Mirabel, écrit-il, au cours de la dernière année, j’ai dû malheureusement m’absenter, faisant face à des ennuis de santé mentale. De semaine en semaine, j’espérais pouvoir revenir mais contre tout espoir, mon congé s’est prolongé de façon inattendue alors que ma santé, elle, tardait à s’améliorer. Pis encore, pendant plusieurs mois, nous n’avions aucune idée du problème auquel je faisais face précisément, ce qui jetait encore plus d’incertitude sur toute la situation. Mon médecin en est venu à une évidence : trouble bipolaire.

Maintenant que son diagnostic est connu et que son traitement est ajusté après des mois d’essais et d’erreurs, poursuit-il, M. Marcil a bon espoir de pouvoir revenir bientôt.
«Je tiens surtout à remercier de tout mon cœur le personnel soignant, ainsi que ma famille, qui m’ont accompagné dans toute cette épreuve. Enfin, tout au long de mon arrêt de travail, je peux vous assurer que mon bureau de circonscription a continué à répondre aux besoins de la population, sous la supervision de l’équipe du Bloc Québécois.»
Il ajoute ne pas vouloir émettre d’autres commentaires.
Dans les faits, Simon Marcil est en congé de maladie depuis la fin de janvier 2020. Il continue donc de percevoir son salaire de 182 500$.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top