- PUBLICITÉ -
Sercan au service du malade et de sa famille

La Maison Sercan de Saint-Eustache.

Sercan au service du malade et de sa famille

Fondée par une étudiante en travail social, Audrey Potvin, et par quelques bénévoles en 1992, la Maison Sercan de Saint-Eustache offre aux personnes atteintes de cancer et aux endeuillés plusieurs services de soutien et d’accompagnement distinctifs.

Avec ses soins palliatifs qui comptent sept lits pour accueillir les personnes ayant reçu un diagnostic de moins de trois mois à vivre, la Maison Sercan travaille d’arrache-pied pour assurer aux gens atteints de cancer des services de transport les menant à leurs traitements de chimiothérapie et de radiothérapie dans différents hôpitaux montréalais.

«Nous les prenons chez eux, puis nous les amenons à l’hôpital et nous les ramenons sitôt leur traitement terminé. Ils sont pris en charge par nos bénévoles», explique Claudette Tardif, coordonnatrice des services chez Sercan.

Volets

Sercan chapeaute plusieurs volets, soit le soutien / accompagnement individuel par des bénévoles formés; un centre de documentation / Prêt de livres. Pour les personnes atteintes de cancer, Sercan propose: le Programme Encore Femme; du jumelage individuel; le transport pour rendez-vous médicaux; des rendez-vous d’échange; des services de massothérapie, des dîners communautaires; le prêt de prothèses capillaires, chapeaux, foulards; et des ateliers de ressourcement.

Les personnes endeuillées (enfants, adolescents, adultes) peuvent bénéficier d’un lieu d’expression (6 mois de deuil et moins) et un atelier de deuil (plus de 6 mois de deuil).

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top