- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Les portes des succursales de la SAQ sont fermées pour le restant de la journée. Certaines pourraient cependant ouvrir d'ici peu.

SAQ: en grève pour le restant de la journée

Depuis 14 h, les salarié-es des magasins et des bureaux de la SAQ sont en grève pour le restant de la présente journée. Le Syndicat des employé(e)s de magasins et de bureaux de la SAQ représentant 5500 travailleuses et travailleurs dénonce notamment le train de mesures disciplinaires imposées à des salarié-es qui exercent des moyens de pression légaux et pacifiques. Sur son site Web, la SAQ a laissé savoir que certaines succursales pourraient cependant ouvrir leurs portes d'ici peu. La liste de ces succursales sera publiée sur le [https://www.saq.com].

«Nous avons tenté d’interpeller la SAQ pour lui faire comprendre qu’elle jetait de l’huile sur le feu en tentant de briser notre solidarité, explique la présidente du SEMB–SAQ (CSN), Katia Lelièvre. La réponse de l’employeur a été de mettre encore plus de pression sur les salarié-es, avec des mesures disciplinaires et des menaces. Dans notre syndicat, c’est clair, lorsque l’employeur s’en prend injustement à un de nos membres, c’est à nos 5500 membres qu’il s’en prend et c’est tous ensemble que nous nous y opposons. »
Les négociations pour le renouvellement de la convention collective, échue le 31 mars 2017, ont débuté en janvier 2017. Le SEMB–SAQ (CSN) souhaite notamment améliorer la conciliation famille–travail–vie personnelle, obtenir davantage de stabilité pour 70 % de ses membres à temps partiel ou occasionnels et des augmentations salariales permettant de protéger leur pouvoir d’achat.
Rappelons que le 28 septembre dernier, les membres du SEMB–SAQ (CSN) ont voté en faveur d’une banque de 18 journées de grève à être utilisées au moment opportun. Trois journées de négociation en présence de conciliatrices sont prévues la semaine prochaine.

|

SAQ

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top